Retour en pleine nature : soyons sauvagement responsables !

Au premier jour de la première phase de déconfinement, le Parc naturel régional des Ballons des Vosges appelle ses habitants et citoyens à « un accès raisonnable », aux patrimoines naturels. Il incite à la vigilance. Il rappelle que la pratique des sports de nature, quels qu’ils soient, doit et peut être compatible avec la tranquillité des animaux sauvages craintifs et tout particulièrement fragiles au printemps, période de reproduction. Il appelle donc chacun à adapter son comportement à celui de la faune sauvage pour ne pas la déranger.

LES BONS REFLEXES

Développés dans son programme « Quiétude Attitude », le Parc naturel régional des Ballons des Vosges vous incite à pratiquer et faire connaître autour de vous les bons réflexes à adopter dans la nature pour préserver le calme nécessaire à la faune pour survivre.

De nombreux itinéraires et balades recommandés existent : le long de la route des crêtes ou encore depuis les fermes auberges, dont certaines proposent de la vente à emporter.

Pour plus d’informations : www.parc-ballons-vosges.fr.

Soyons tous sauvagement responsable ! Et bonnes balades…

• Je prends connaissance des zones de quiétude et de réglementation / Avant votre départ, planifiez votre sortie en localisant les zones de quiétude et prenez connaissance de la réglementation des espaces protégés.

• Je reste sur les itinéraires balisés dans les zones de quiétude / Les animaux sauvages s’habituent ainsi à la présence de l’Homme et sont moins dérangés. Les zones de quiétude sont nécessaires à la survie de la faune, principalement en hiver et au printemps. D’une manière générale, dans la nature, je privilégie les chemins et sentiers balisés.

• Je respecte le silence de la nature / Les espèces les plus fragiles ont besoin de calme pour survivre, les humains le recherche pour se ressourcer.

• Je tiens mon chien en laisse / Les chiens en liberté peuvent provoquer la fuite des animaux sauvages et compromettre la nidification des oiseaux nichant au sol. Attention ! Les chiens, mêmes tenus en laisse, sont interdits dans certains espaces protégés.

• Je privilégie les activités en journée / La nuit, la faune est habituée au calme et à l’absence d’activité humaine. L’aube et le crépuscule sont des moments où les animaux sont les plus actifs pour chercher leur nourriture. En cas d’itinérance, je privilégie la nuitée en refuge ou en auberge.

Attention ! Les pratiques du camping et du bivouac sont réglementées dans certains espaces protégés

Plus d’informations sur www.quietudeattitude.fr.