Saint-Etienne-lès-Remiremont – L’association pour la protection de l’environnement pointe la centrale d’enrobés

Selon l’association pour la protection de l’environnement, « la centrale d’enrobés fonctionne principalement à plein régime de 6 à 8 h du matin. Les odeurs pestilentielles d’hydrocarbures y sont perçues et les mesures de la qualité de l’air sont exécrables… ».

En appliquant la formule

Q = [ C(x,0,0) * ( Π * σy * σz * u ) ] / exp [ -1/2 * (H²/σz²) ]

« afin de calculer le débit massique de la source polluante, nous arrivons encore une fois à un résultat très inquiétant pour la population exposée… » explique l’association.

Valeur calculée : Q = 45g/s (COV)

Valeur autorisée : 0,6g/s

valeur réglementaire* : 2200 g/h, soit 2200 / 3600 = 0,6 g/s

*valeur extraite du Rapport de mesure – référence : K1392/18/703 du 02/10/2018

45/0,6 = 75 (prise en compte d’un facteur 10)

Pour l’association, il s’agit « d’un dépassement de 7,5 fois (minimum) la valeur réglementaire ».