Remiremont – Voie verte : un trou d’eau fait le bonheur des ados

En bordure de la voie verte, un trou d’eau d’une morte de la Moselle-Moselotte fait le bonheur des ados intrépides qui s’y baignent. Ils y sautent depuis un ancien pont métallique de la voie ferrée.

Cela rappelle le temps des années 1950 où l’on avait toute liberté pour se baigner dans les cours d’eau. Les Américains avaient aménagé un ponton avec plongeoir à la vanne de Saint-Étienne-lès-Remiremont, alimentant les alternateurs de l’usine textile Géliot.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.