Collège : le Département des Vosges sur tous les fronts

L’année scolaire 2020-2021 sera marquée par une rentrée particulière en raison de la Covid. Une rentrée où la distanciation sociale est de mise pour les collégiens, professeurs et agents des collèges. Le masque est, lui, obligatoire. C’est pourquoi, le Département des Vosges livrera aux collèges vosgiens 35.000 masques, en tissu, lavables 50 fois, lors de cette rentrée scolaire. Chaque collégien disposera ainsi de 2 masques. Ils ont été commandés auprès de l’entreprise Tissus Gisèle située à La Bresse.

Cette rentrée sera aussi marquée par le début du chantier de reconstruction du collège de Vagney. Ce collège composé de bâtiments métalliques construits en 1974 a connu en septembre 2018 des mouvements structurels. Afin de ne pas mettre en danger les élèves et les personnels, le Président du Conseil Départemental a provisoirement transféré les activités du collège au lycée de Saulxures-sur-Moselotte jusqu’à la fin de la reconstruction du nouvel établissement.

L’objectif est de livrer le nouveau collège de Vagney à la rentrée 2022 pour un coût de 18,2 millions d’euros.

Le concours d’architecture a déjà livré son verdict. Le contrat avec le lauréat a été notifié le 6 janvier 2020 à l’agence TECTONIQUE basée à Lyon.

Le permis de construire devrait être déposé prochainement, le lancement de la consultation des entreprises devrait lui intervenir fin novembre. L’objectif est de démarrer la préparation du chantier pour mars 2021 et les travaux en mai 2021, ce qui laissera 14 mois pour réaliser cette opération.

Le nouveau collège respectera l’environnement en limitant la consommation d’énergie avec l’utilisation de matériaux naturels (structure bois, isolation par laine et fibre de bois, ventilation double flux renforcée, panneaux photovoltaïques, gestion des apports solaires, gestion des eaux pluviales …). Le futur équipement offrira aux collégiens et aux personnels un cadre répondant aux exigences modernes d’un établissement d’enseignement pour adolescents : ouverture, invitation aux échanges, sentiment de bien-être.

Autre chantier en cours celui du collège Elsa Triolet à Capavenir Vosges. Si les collégiens de Capavenir Vosges ont déjà pris possession, en septembre 2019, de leur nouveau collège Elsa Triolet, il convient désormais de démolir l’ancien collège métallique datant de 1979 et réaliser des aménagements extérieurs pour un coût de plus de 2,4 millions d’euros. Un retard de 2 mois lié à la Covid a été constaté, la livraison des aménagements extérieurs est désormais prévue pour mai 2021. La phase de démolition des bâtiments de l’ancien collège Elsa Triolet a démarré et devrait, quant à elle, être achevée en octobre 2020. Les travaux d’extension de la ½ pension viennent de s’achever pour la rentrée scolaire 2020.

La politique « collège » du Département a pour ambition de doter les collèges des conditions optimales d’enseignement et d’offrir la meilleure qualité de service en restauration scolaire.

Ainsi, tous les collèges publics disposent désormais d’une liaison internet haut débit fibre de 20 Mbps (4 d’entre eux ont vu leur débit passer à 100 Mbps). De plus, le Département a poursuivi sa politique de renouvellement du matériel informatique avec 974 postes de travail fournis aux collèges pour un montant de 703 190€.

Quant à la restauration scolaire, le Conseil Départemental a poursuivi sa démarche d’approvisionnement des restaurants scolaires en produits bio et durables afin de tendre vers les objectifs fixés par la Loi Egalim. Le recours à la plate-forme Agrilocal est désormais fortement encouragée.

Parallèlement, l’action de lutte contre le gaspillage alimentaire menée dans le cadre du Plan VASTE a concerné 5 établissements en 2019/2020. 10 collèges supplémentaires seront associés pour la rentrée 2020. En effet, chaque année en France, dans la restauration collective, près de 1,6 million de tonnes de denrées sont jetées. Entre la production et notre assiette, c’est donc l’ensemble de la chaîne qui est à repenser…

Durant le 1er trimestre 2020, une campagne de pesées s’est déroulée pendant une semaine, au sein des cantines des collèges de Charmes, Golbey, Senones et de l’École d’Horticulture et de Paysage de Roville-aux-Chênes. Celle-ci a permis d’établir un premier diagnostic.

Selon les établissements, c’est entre 67 et 268 kg de déchets consommables (déchets de service et retours de plateaux) qui ont été jetés chaque jour. En moyenne 158 kg de denrées échouent donc chaque semaine dans la poubelle d’un établissement. 80 % de ces déchets proviennent des convives, essentiellement du plat principal (72 %) qu’une majorité d’enfants ne termine pas. Quant au pain, chacun en laisse environ 6,7 grammes par repas sur la table…Ce gaspillage représente un coût de 7 000 à 22 000 € par an. Des sommes qui pourraient, par exemple, être réinvesties dans l’achat de produits locaux et/ou biologiques notamment sur la plateforme Agrilocal.

Dès la rentrée scolaire 2020, les établissements vont travailler à la mise en place d’actions pour faire diminuer leur gaspillage en réponse aux diagnostics réalisés et aux pistes d’amélioration soulevées. De nouvelles pesées auront lieu au cours de l’année pour noter l’évolution du gaspillage alimentaire.

Le dispositif « mon collège éco-responsable »

Le Conseil départemental souhaite, à l’échéance 2027, que tous les collèges publics et privés du territoire soient reconnus « éco-responsables ». Chaque année, les collèges volontaires seront accompagnés pour travailler sur une ou plusieurs thématiques comme la prévention et la gestion des déchets, les économies d’énergies, les économies d’eau, la gestion des espaces verts et la biodiversité, le gaspillage alimentaire, la consommation en circuits courts, la qualité de l’air, l’achat et la consommation responsables, ou la mobilité.

Les projets éducatifs

Le Conseil départemental est particulièrement attaché à l’ouverture des collèges sur leur environnement. Sa politique volontaire de soutien à la réalisation d’actions éducatives y contribue incontestablement. De même la signature d’une convention cadre en faveur du plurilinguisme ouvre de nouvelles perspectives pour encourager les échanges interculturels.

Force est de constater que le confinement du début d’année a ralenti et retardé la mise en œuvre du calendrier des projets éducatifs de l’année scolaire 2019/2020. C’est pourquoi le Conseil départemental a fait le choix de prolonger le versement de ses aides jusqu’à la fin de l’année civile.

QUELQUES CHIFFRES

14 750 élèves (2019-2020) dans 38 collèges publics et 2 276 élèves dans 9 collèges privés.

Le Conseil départemental a budgétisé 18.000.000 d’euros pour réhabiliter le collège Elsa Triolet.

Le Conseil départemental a budgétisé 18.200.000 d’euros pour réhabiliter le collège de Vagney d’ici 2022.

1,5 million de repas par an sont élaborés par les agents des collèges du conseil départemental.

Budget « Collèges » du Département des Vosges en 2020 : 22.914.900 euros.