Jean Hingray pourra être candidat aux élections cantonales de 2021

Elu sénateur des Vosges dès sa première tentative, Jean Hingray ne peut pas conserver ses mandats de maire, de président de la communauté de communes de la Porte des Vosges Méridionales et de président du SIVOM. Ce sont les effets de la loi liée au non-cumul des mandats.

En revanche, le nouvel élu du Palais du Luxembourg pourra tout-à-fait être candidat aux élections départementales de 2021 sur le canton de Remiremont, détenu par François Vannson depuis 2015. C’est d’ailleurs sur ce scrutin cantonal de 2015 que Jean Hingray s’était lancé pour la première fois dans une bataille électorale.

S’il était élu conseiller départemental du canton de Remiremont, Jean Hingray ne pourrait toutefois pas prétendre, ensuite à la présidence ou à une vice-président au sein du conseil départemental. Quoi qu’il en soit, un mandat de conseiller départemental lui fournirait l’occasion de conserver un ancrage local.