Hôpital d’Épinal – Les aide-soignantes resteront la nuit aussi !

Le personnel de l’hôpital protestait mercredi dernier devant l’hôpital Émile Durkheim à Épinal contre la suppression des postes d’aides soignantes la nuit dans le nouvel hôpital. Elles travaillent aujourd’hui en duo, une infirmière et une aide soignantes. La nouvelle organisation dans le nouvel hôpital prévoyait qu’il ne reste que les infirmières la nuit.

L’annonce de ces suppressions de postes d’aides soignantes la nuit avait déclenché les foudres d’un personnel qui s’estime déjà en sous effectif ! Pour eux, cette organisation faisait prendre des risques aux patients et reportait cette charge supplémentaire sur les infirmières, ce qu’elles n’étaient plus en capacité d’assumer avec les effectifs déjà réduits.

Dominique Cheveau, le directeur de l’hôpital, en a convenu lors des négociations avec les représentants du personnel, il est revenu sur cette décision.

Mais les organisations syndicales restent en attente de leur rencontre avec l’Agence régionale de santé car la restructuration prévue pour l’emménagement dans le nouvel hôpital leur pose d’autres soucis.

Ils souhaitaient que les effectifs soient maintenus en totalité le temps de voir concrètement en juin les nécessités, les tensions dans chaque service. Au moment du vote, toutes les organisations syndicales se sont abstenues d’un commun accord. À suivre.