Région – A peine élue, Miss Franche-Comté démissionne et publie les photos en cause

Dimanche 4 octobre, elle était élu Miss Franche-Comté. Moins de deux jours plus tard, Anastasia Salvi a annoncé sa démission ce mardi 6 octobre sur son compte Instagram ici.

Dans un premier temps, la jeune femme de 23 ans, pour 1,70 mètre, n’avance dans son message aucune raison qui aurait conduit à sa décision et donc à renoncer au concours Miss France.

Dans la journée, Sylvie Tellier, directrice générale de la société miss France, fait savoir que la démission est liée à des photos contraires au règlement du concours de miss France. Ces photos ont été transmises lundi au comité. « Le règlement est simple. Si une jeune fille a fait par le passé, des photos en lingeries, nues ou à caractère pornographique, elle doit les soumettre au comité. Les photos d’Anastasia Salvi n’ont pas été soumises à l’appréciation du comité”.

Ensuite, France Bleu décide de publier l’une des photos en cause. Et finalement, le compte Instagram Fan d’Ananastia Salvi publie ensuite deux clichés ici. « Ces photos ont été réalisées en 2017 dans le cadre d’un concours international pour deux marques de coiffure réputées en France et dans le monde entier. Ces photos sont bien évidemment artistiques, en aucun cas érotiques, pornographiques ou autres » se défend la publication d’Anastasia.


De nombreux internautes se sont insurgés contre cette décision, qu’ils jugent injuste.