Saint-Nabord – La mairie aux côtés des seniors en cette période difficile

Les seniors navoiriauds ne sont pas laissés pour compte, c’est le moins que l’on puisse écrire en cette période de re-confinement. Les services de la mairie demeurent à leurs côtés. Une tâche pleinement partagée par Anaïs Parisot, recrutée récemment en tant qu’agent administratif en charge des affaires sociales, du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et de l’action sociale en général.

La jeune femme, âgée de 27 ans, dispose d’ailleurs de quelques références dans le domaine et c’est avec grande conviction qu’elle a pris ses nouvelles fonctions à Saint-Nabord. Une implication que les élus peuvent aisément lui reconnaître en cette période compliquée, où le mot social révèle toute son importance.

Des contacts téléphoniques appréciés et rassurants.

Cette épreuve  de nouveau confinement peut apparaître comme un passage difficile pour les personnes ayant atteint un certain cap, en particulier les seniors âgés de 80 ans et plus. C’est ainsi que depuis quelques jours, Anaïs Parisot a entamé une campagne de soutien et de prévention en direction des octogénaires navoiriauds. Il sont environ 150 sur la commune. Les personnes ainsi ciblées sont donc appelées systématiquement, la meilleure façon pour s’enquérir de leur bonne santé, de leur moral et des répercussions de la crise sanitaire sur leur vie personnelle. Un dialogue abordant également leurs besoins en matière de courses alimentaires ou autre difficulté pour effectuer une démarche administrative par exemple.

Pour l’agent administratif de la mairie, tout ne s’arrête pas là. Dans ses prises de contacts, Anaïs Parisot conjugue aussi un rôle d’écoute vis-à-vis des seniors concernés, notamment sur leurs besoins de parler et d’être rassurés. Une certitude, les premiers contacts téléphoniques ont été particulièrement bien perçus par les personnes de 80 ans et plus. Autant d’échanges fructueux qui ont même conduit l’un de ses octogénaires à prendre une décision, celle de rejoindre l’équipe de bénévoles qui va oeuvrer aux côtés d’Anaïs dans le cadre de diverses missions.

632 colis seront distribués aux plus de 71 ans.

Une notion de bénévolat qui a également séduit des membres de la toute fraîche association du Club Jeunes de Saint-Nabord (ACJ) que préside Théo Seiller, le benjamin du conseil municipal. Son association réunit des jeunes de 17 à 25 ans et ces derniers n’ont pas hésité à se joindre au groupe de personnes bienveillantes qui, par leurs actions et leurs mots rassurants, accompagnent les seniors les plus âgés.

Le travail ne va d’ailleurs pas manquer, car si en raison de la crise sanitaire, le repas des aînés a dû être annulé, ils seront cette année 632 seniors de plus de 71 ans à recevoir un colis en marge des fêtes de fin d’année. Une distribution qui devrait débuter en première partie du mois de décembre.

D.P.  

 

Photographie : Mairie de Saint-Nabord.