Remiremont – Les masques tombent comme les feuilles mortes

En allant chercher son pain, sur une distance de 800 mètres, notre photographe a découvert tous ces masques jetés à terre. Veut-on d’un troisième confinement ?

Photographies : Jean-Claude Olczyk.