La région académique Grand Est mobilisée pour venir en aide aux étudiants

La région académique Grand Est et ses partenaires sont fortement mobilisés pour accompagner les étudiants dans un contexte sanitaire particulièrement difficile, dans la mise en œuvre des mesures gouvernementales et des initiatives locales.

L’activité des établissements d’enseignement supérieur et de recherche est pour l’heure toujours restreinte. Seuls les travaux pratiques nécessitant des équipements spécifiques ou l’apprentissage de gestes techniques et les activités de recherche peuvent se tenir en présentiel. Les bibliothèques universitaires et les salles informatiques restent accessibles sur rendez-vous.

Des mesures nationales au service des étudiants

Pour lutter contre le décrochage, le Gouvernement a annoncé la création de 20 000 emplois étudiants dont la mission sera l’accompagnement et le soutien des étudiants en première année sur les prochains mois. La situation de fracture numérique étant l’un des principaux facteurs d’isolement et de décrochage, le Ministère de l’Enseignement supérieur, en lien avec la Fondation SFR et Emmaüs, a lancé le projet #ConnexionD’urgenceEtudiant afin de fournir aux étudiants les moyens de se connecter à internet et de suivre leurs cours en ligne en leur fournissant une carte SIM SFR ainsi que des recharges téléphoniques illimitées ou data 12 GO, des clefs 4G ou encore des smartphones. Une première livraison de matériel sera effectuée avant la fin de l’année 2020.

L’accompagnement financier et l’accompagnement humain sont au cœur des actions concrètes proposées par le Gouvernement, la région académique Grand Est et les partenaires afin de venir en aide aux étudiants les plus en difficulté et d’améliorer leurs conditions de vie :

  • Des référents étudiants dans les cités universitaires CROUS sont mis en place pour soutenir et accompagner les étudiants dans la crise sanitaire. Ce dispositif d’accompagnement, basé sur le contact direct entre étudiants, permettra d’éviter l’isolement des étudiants, notamment pendant les vacances de fin d’année, de détecter les situations de mal-être, d’orienter les étudiants, le cas échéant, vers les services compétents (sociaux, de santé, psychologiques, rupture numérique…) et de maintenir une vie étudiante adaptée aux règles sanitaires.

 

  • Le maintien de la restauration CROUS par la vente à emporter. Les étudiants boursiers bénéficient du repas à 1 euro.
  • La mise en place d’une aide exceptionnelle de 150 € dont les étudiants boursiers bénéficieront avec leur bourse de décembre. Les 62 840 étudiants boursiers de la région académique Grand Est en bénéficieront. Cette aide vient compléter le gel des frais d’inscription et des loyers CROUS mis en place à cette rentrée.
  • Les services sociaux des CROUS restent accessibles pour les étudiants pendant le confinement et peuvent délivrer des aides ponctuelles aux étudiants (boursiers ou non) en cas de difficultés financières.

Des initiatives au sein de la région académique Grand Est

Pour faire vivre la culture, la création et maintenir le lien social entre les étudiants au sein des résidences, les CROUS de la région académique Grand Est ont également mis en place de nombreuses activités telles que des concours photo et création graphique pour le CROUS de Strasbourg et des ateliers radio en visioconférence par le CROUS de Lorraine. Le CROUS de Reims anime un groupe sur les réseaux sociaux pour proposer différentes activités, du cours de cuisine confiné à l’atelier « affirmation de soi » plébiscité par les étudiants en amont des examens. Ce ne sont que quelques exemples.

La santé et le bien-être physique des étudiants sont également au cœur des préoccupations. Ainsi le CROUS de Lorraine propose des cours de Yoga hebdomadaires en ligne, adaptés à la pratique en chambre universitaire. Le service de sport universitaire à Strasbourg propose des vidéos d’entrainement physique.