Crise sanitaire : mesures allégées, mais instauration du couvre-feu dès ce 15 décembre

Les mesures liées au confinement prennent fin ce 15 décembre, certes, mais ce n’est pas pour autant la liberté retrouvée. Ce mardi 15 décembre, le couvre-feu fait son grand retour, car il est évidemment loin de penser que cette maudite pandémie du Covid-19 est terminée. D’autant que les Vosges sont devenues l’un des départements statistiquement surveillé de près en cette fin d’année.

Pas forcément de quoi se réjouir trop vite, face à cette liberté de sortir plus longtemps et sans attestation de déplacement en journée, mais encore d’avoir la possibilité de se déplacer d’une région à l’autre. Le soir venu, il faudra se plier à la règle, celle de se confiner – oui, le mot est toujours là –  à partir de 20 h et ce jusqu’à 6 h du matin, le couvre-feu faisant son grand retour dès ce 15 décembre.

Un couvre-feu qu’il va falloir respecter afin d’éviter une amende de 135 €. Sur ce point, il est fort utile de préciser que les contrôles pourront intervenir en tous lieux, le Ministère de l’Intérieur ayant transmis les consignes nécessaires en ce sens. Plus strict que prévu, ce couvre-feu prendra donc effet dès 20 h et ne donnera lieu à aucune excuse en cas de non-respect, l’objectif fixé étant de limiter au maximum les mouvements de populations, ainsi que l’a martelé le Premier Ministre Jean Castex, lors de sa conférence de presse du 10 décembre.

Seule exception, la nuit du 24 au 25 décembre se déroulera sans couvre-feu, s’agissant de  permettre à chacun de pouvoir circuler librement afin de fêter Noël en famille. Par contre, au soir du 25 décembre, le couvre-feu reprendra ses droits dès 20 h.

Il est utile de rappeler également que ce même couvre-feu restera en vigueur pour la Saint-Sylvestre, donc pas de déplacement autorisé pour la nuit du 31 décembre au 1er janvier. En l’état actuel des décisions prises, le couvre-feu s’appliquera jusqu’au 7 janvier prochain.

Quelles dérogations au couvre-feu ?

Le Gouvernement a mis en place une liste de motifs pour être exemptés du couvre-feu, dans les cas ci-après :

  • pour se rendre ou revenir de son lieu de travail, ou effectuer un déplacement professionnel ne pouvant être différé ;

  • pour des motifs familiaux impérieux, pour l’assistance à des personnes vulnérables ou précaires, des personnes en situation de handicap, ou pour la garde d’enfants ;

  • pour des motifs médicaux urgents : aller à l’hôpital, examens et soins ne pouvant être assurés à distance ;

  • pour participer à des missions d’intérêt général sur demande l’autorité administrative (associations de lutte contre la pauvreté, distribution d’aides alimentaires à domicile) ;

  • pour des personnes en situation de handicap et leurs accompagnants ;

  • pour promener un animal domestique autour de son domicile.

Pour l’un ou l’autre des motifs ci-dessus évoqués, l’attestation de déplacement dûment remplie reste obligatoire pendant le couvre-feu (20 h / 6 h).

D.P.