Gérardmer – Le groupe Aldi va fermer le magasin Leader Price, comme 30 autres sites en France

Le Leader Price de Gérardmer fait partie des 31 magasins que le groupe Aldi souhaite fermer, selon les informations de la CGT, relayées par BFM TV. Le groupe assure que les salariés seront reclassés.

Mardi 22 décembre, le groupe allemand de la grande distribution Aldi annonçait la fermeture prochaine de 31 magasins Leader Price, enseigne dont il a fait l’acquisition il y a plusieurs mois en la rachetant au groupe Casino pour 717 millions d’euros.

Selon BFM TV, les fermetures se feront sur deux périodes distinctes : environ 40 % des magasins fermeront dans un premier temps au mois de juillet 2021, puis le reste suivra en septembre de la même année.

La direction a fait le choix de ces fermetures pour que les autres supermarchés du groupe, de l’enseigne Aldi, ne subissent pas de trop forte concurrence de la part de Leader Price.

En tout, ce sont 236 salariés travaillant dans ces supermarchés qui sont concernés. La direction du groupe s’est engagée à les reclasser, grâce à des « mobilités internes au sein du réseau Aldi », ce dont la CGT doute.

Pour justifier cette méfiance, le syndicat a cité les exemples de localités, celles de Troyes, dans l’Aube, et de Reims, dans la Marne, où travaillent respectivement 18 et 25 personnes, des secteurs qui ne comptent chacun que cinq supermarchés Aldi.

Les 31 supermarchés qui devraient fermer.

Toute la France est concernée, avec six magasins en Lorraine : deux dans les Vosges (Gérardmer, Chavelot), trois en Moselle (Augny, Saint-Avold et Talange), un en Meurthe-et-Moselle (Lunéville).

La liste complète des magasins est à retrouver sur le site de BFM TV en cliquant ici.