Remiremont – Ce devait être un beau week-end sportif !

La fin de l’année s’achèvera avec une note d’amertume, la crise sanitaire n’aura pas épargné non plus les manifestations d’envergure tout au long de 2020, à quelques exceptions près. La longue série des annulations s’inscrira comme sans précédente en cette année vraiment pas comme les autres. Et c’est aussi à se demander ce que nous réserve la première partie de 2021.

Une chose est sûre, le monde associatif a lui aussi souffert des effets de la satanée pandémie.  Une actualité qui a également voulu que les deux grands événements sportifs qui devaient animer ce dernier week-end de l’année aient dû s’effacer. En effet, ce samedi soir, 26 décembre, devait se dérouler la 5ème édition du trail-nocturne  « la 14-18 », réunissant des centaines de coureurs. Une course nature devenue populaire en quelques années avec notamment son passage dans le fort du Parmont.

Ce trail constituait du même coup un prélude à la réputée « Corrida des Abbesses » qui demeurait prévue le lendemain, dimanche 27. Une épreuve s’effectuant entièrement sur circuit fermé à toute circulation au coeur de la ville et réunissant diverses courses, dont la fameuse course des As. De surcroît, la « Corrida des Abbesses » devait prendre cette année un caractère particulier sur le plan de l’animation, s’agissant de la 40ème édition. Un anniversaire qui sera forcément décalé à la fin de 2021.

C’est donc tout un week-end sportif qui est réduit à néant en cette méchante année de règne de la Covid-19. Une pensée envers le président Pierre Béretta et tout le staff de l’Athlé Vosges Pays de Remiremont qui d’ordinaire, savent si bien apporter toute leur passion dans l’organisation de ces animations sportives de fin d’année.

D.P.