Vosges – Une Saint-Sylvestre sous la plus haute surveillance

La prochaine nuit de la Saint-Sylvestre est considérée comme celle de tous les dangers.  Mais elle sera aussi celle de toutes les actions pour les forces de sécurité. Gendarmes et policiers seront mobilisés  plus que jamais dans un important plan de surveillance et de sécurité déployé sur tout le département, avec un effectif de quelques 200 hommes et femmes en uniformes.

Une présence promise toute la nuit, de 20 h à 6 h du matin. Un large déploiement permettant des contrôles renforcés, pouvant également déboucher sur des opérations de fouilles à l’intérieur et dans les coffres de véhicules en cas de la moindre suspicion.  Et bien évidemment, des contrôles d’alcoolémie seront effectués, notamment en seconde partie de nuit.

Les forces de sécurité seront présentes partout, y compris dans des secteurs où ils ne sont généralement pas forcément attendus. Les quartiers dits sensibles et à forte population résidentielle feront l’objet d’une surveillance accrue afin d’éviter tout rassemblement au pied des immeubles ou dans les halls d’entrée.

Un dispositif demeurait déjà en place dans certains secteurs lors de cette nuit de mercredi à jeudi. Mais assurément, en ce soir du 31 décembre, c’est un dispositif de grande ampleur qui sera déployé et ce, dès le couvre-feu de 20 h, jusqu’à 6 h au matin du 1er janvier.

A Epinal, les forces de sécurité seront épaulées par des médiateurs et à Saint-Dié, elles auront le renfort de la Police Municipale. Du côté de la Préfecture, une cellule opérationnelle sera activée afin de coordonner l’ensemble des actions déployées sur le département.

Les autorités de sécurité interviendront également pour verbaliser en cas de fêtes clandestines susceptibles d’être organisées en cette nuit de la Saint-Sylvestre. Plus que jamais, ce passage d’une année à l’autre devra se faire sous le signe de la plus grande sagesse. C’est à plus d’un titre que le mot prudence devra s’appliquer. Tout le monde est prévenu !

D.P.