Le Val d’Ajol se doit d’annuler son ancestrale foire aux andouilles

La décision n’était pas facile à prendre, mais il a fallu s’y résigner.  La crise sanitaire occupant toujours la place essentielle de l’actualité, l’édition 2021 de l’ancestrale foire aux andouilles n’aura donc pas lieu les 13, 14 et 15 février prochains.

Le président Gérard Vançon et le Conseil d’Administration de la docte insigne et gourmande confrérie des taste-andouilles et gandoyaux du Val d’Ajol vient d’annoncer l’annulation de la manifestation. Les nombreuses confréries invitées ne convergeront donc pas vers la cité ajolaise et naturellement, il n’y aura pas d’intronisations.

Le chapitre de la confrérie, tout comme les animations habituelles de la foire, sont reportés à 2022. Cela touche par conséquent le défilé des chars du dimanche après-midi, la brocante, le salon gourmand, le concours de la meilleure tourte à l’andouille, sans oublier le prix littéraire.

Trois jours de liesse ainsi réduits à néant. Seule perspective réjouissante, sous réserve que les conditions sanitaires le permettent, un marché dominical est programmé pour le 14 février. Il réunira les producteurs d’andouilles dépositaires de la marque, qui viendront y proposer leurs produits.

L’andouille du Val d’Ajol légitimée sous le règne de Louis Philippe

« Ce sera toujours ça » reconnaissent les organisateurs ajolais, avec néanmoins une grande pointe d’amertume que chacun pourra comprendre. L’on sera effectivement bien loin du contexte habituel qui permet de drainer des dizaines de milliers de visiteurs au Val d’Ajol le 3ème week-end de février. Rappelons à ce titre que la foire aux andouilles est plus qu’une institution  puisqu’elle fut légitimée sous le règne de Louis Philippe, par ordonnance du 6 août 1831. Et sa dénomination officielle « foire aux andouilles » fut fixée par arrêté préfectoral en date du 5 octobre 1866.

Face à cette annulation due à la pandémie persistante du Covid 19, la confrérie ajolaise maintient toutefois la grande partie de son calendrier 2021. Un programme qui prévoit l’accueil des vacanciers au Val d’Ajol  les 18 juillet et 15 août, le salon du site remarquable du goût les 14 et 15 août, l’organisation de « Cuisines en fête »le 26 septembre et la Semaine du Goût du 11 au 17 octobre.

Autant d’échéances paraissant beaucoup plus favorables et qui permettront de réaffirmer les bonnes traditions. Que chacun se rassure, l’andouille du Val d’Ajol conserve ses grandes lettres de noblesse. Un véritable produit bagué certifiant son authentification outre nos frontières. C’est tout dire !

D.P.