Un Vosgien conduisait sans permis, ni assurance, ni contrôle technique et sans avoir changé la carte grise

Contrôlé par les gendarmes de Meurthe-et-Moselle, un Vosgien n’avait pas compris.

1/ qu’on conduit uniquement quand on a le permis : il était en récidive.

2/ qu’on conduit uniquement quand on est assuré : il était en récidive.

3/ qu’on ne conduit pas sous l’emprise de stup : il était en récidive.

4/ qu’on conduit avec un contrôle technique valide (et non pas vieux).

5/ que son véhicule doit être mis à son nom ( et pas rester à celui de l’ancien propriétaire).

6/ que lorsque son véhicule fait l’objet d’une immobilisation par des gendarmes des Vosges, les gendarmes de Meurthe-et-Moselle le savent.

La définition du mot immobilisation est la même entre nos deux départements.

7/ que lorsqu’on passe par un poste de contrôle tenus par des motocyclistes de l’escadron de sécurité routière 54, des militaires du groupe local de contrôle des flux de Toul et des militaires de la réserve opérationnelle du groupement et bien, ça ne passe pas !

Ce Vosgien a été interpellé, placé en garde à vue, convoqué en justice au Tribunal Judiciaire de Nancy et son véhicule placé en fourrière judiciaire jusqu’au jugement.