Charmes – Il aurait tué une femme de 47 ans, un septuagénaire mis en examen

Une femme de 47 ans a été retrouvée sans vie dans un appartement de Charmes, cette semaine, par les gendarmes. Des voisins ont donné l’alerte, indique le procureur de la République d’Epinal ce vendredi 19 février 2021, dans un communiqué

Les gendarmes ont été accueillis par un homme âgé de 74 ans, « qui leur indique que la femme dort mais ils constatent son décès sur le lit, partiellement déshabillée. Des traces de sang sont découvertes sur les draps. » 

La femme, âgée de 47 ans, présente plusieurs hématomes sur l’ensemble du corps. Des analyses sont en cours pour déterminer avec certitude l’origine du décès.

La victime était la nièce de l’ancienne compagne du septuagénaire. Elle bénéficiait d’une mesure de protection, sous curatelle renforcée.

Le mis en examen aurait admis aux enquêteurs « pouvoir se montrer parfois violent envers la victime, lui portant des claques sur les fesses ou derrière la tête quand elle faisait la con et des coups de pied dans les fesses ou sur le côté… pour la remettre à sa place« .

Si ses propos apparaissaient confus, le procureur d’Epinal indique que le septuagénaire a été estimé « accessible à une sanction pénale, son discernement n’étant ni aboli, ni même altéré. » Une information judiciaire a été ouverte à son encontre pour violences habituelles ayant entraîné la mort par une personne étant ou ayant été conjoint ou concubin de la victime. Il encourt 30 ans de réclusion criminelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s