Les élus de la Grande Région unis pour prévenir toute nouvelle mesure de restrictions aux frontières

Les exécutifs de la Grande Région unis pour renforcer leur coopération en matière de prévention dans les zones frontalières et prévenir toute nouvelle mesure de restrictions aux frontières

Compte tenu de l’évolution défavorable de la pandémie en Moselle et de la prévalence sur une partie du territoire mosellan de variants de la covid19, une réunion spéciale du Sommet des exécutifs de la Grande Région avait été réunie jeudi 18 février au soir, à l’invitation du Président de la Région Grand Est, en présence, exceptionnellement, de Clément Beaune, Secrétaire d’Etat aux affaires européennes. Les chefs des exécutifs présents avaient alors pu faire état de leur souhait d’une action concertée renforcée pour prévenir la diffusion de variants de la covid19 au sein de la Grande Région (Wallonie, Luxembourg, Lorraine, Sarre, Rhénanie-Palatinat), notamment au travers d’engagements volontaires renforcés pour permettre aux travailleurs frontaliers et habitants des zones frontalières d’être testés, et d’une accélération du processus de séquençage des tests positifs.

De même, l’ensemble des partenaires de la Grande Région étaient convenus de la nécessité de tout entreprendre pour prévenir l’introduction de nouvelles restrictions aux frontières au sein de la Grande Région, ainsi que la réintroduction de contrôles systématiques aux frontières.

Dans la continuité de cet échange, un protocole d’accord a pu être établi, sur proposition de Rhénanie-Palatinat, qui détermine un socle d’engagements que les exécutifs de la Grande Région mettront en œuvre dans les prochains jours, en étroite coordination avec le niveau national (pour ce qui concerne l’Allemagne, la Belgique et la France) et dans le strict respect des compétences de chaque acteur. Une coordination franco-allemande à haut niveau a également été mise en place pour proposer et mettre en œuvre des mesures spécifiques à la frontière franco-allemande, entre la Moselle et la Sarre, à l’initiative des Länder de la Sarre et de Rhénanie-Palatinat et du Gouvernement français.

Pour mémoire, le Sommet des exécutifs de la Grande Région réunit les Gouvernements du Grand-Duché du Luxembourg, de la Sarre et de Rhénanie-Palatinat, les Gouvernements de la Wallonie, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Communauté germanophone de Belgique (pour le versant belge), ainsi que la Région Grand Est, la Préfecture de Région et les services déconcentrés de l’Etat, et les Départements de la Meurthe-et-Moselle, de la Meuse et de la Moselle (pour le versant français). En 2021/2022, la Présidence du Sommet est assurée, de manière collégiale, par le versant français, les travaux étant coordonnés par la Région Grand Est et l’Etat, chef de file pour porter notamment les actions en matière de sécurité intérieure et de santé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s