Rupt-sur-Moselle – Pour le maire, « la gestion de la crise par la Préfecture des Vosges est à l’image de celle de l’État »

Après le refus de la Préfecture des Vosges d’autoriser l’organisation du marché aux harengs, prévu samedi 20 mars 2021, Stéphane Tramzal, le maire de Rupt-sur-Moselle, s’insurge : « Après avoir donné son accord, la Préfecture revient sur sa décision ! Le marché aux Harengs, malgré toutes les mesures sanitaires mises en place, n’aura pas lieu. Des décisions incompréhensibles alors que des marchés similaires se sont tenus dans d’autres communes. Un concert a même été organisé en centre-ville d’Épinal le 11 mars. La gestion de la crise sanitaire par la Préfecture des Vosges est à l’image de celle de l’État ».

 

Un commentaire

  1. y a pas de quoi s etonner. de une ils savent pas se qu il font mais sa on le sait depuis longtemps et de 2 on sacrifie les village on benefice de paris, voir les quais de seine remplis de monde .mais pas de confinement. se qui prouve que y a 2 poids 2 mesures. apres on vas dire qu on les aiment pas les parigots….demander au nicois et a dunkerque. je dit pas qu il faut enfreindre les regles mais je comprends certains ( dans la limite du raisonnable) qui le font…
    a force de nous prendre pour des co…ns

Les commentaires sont fermés.