Economie – Un accompagnement de proximité essentiel pour les entreprises et les territoires

La crise sanitaire a un lourd impact sur les entreprises comme sur les territoires. Pour favoriser la relance
économique tout en veillant à l’équilibre territorial, la Région multiplie les aides de proximité. A l’écoute des
besoins exprimés, la Collectivité déploie des mesures d’urgence pour inciter par exemple les commerces à passer
à la vente en ligne, pour accompagner les agences de développement économiques dans leurs missions ou encore
pour améliorer le cadre de vie en zone rurale en soutenant des projets du BTP. Ces mesures seront soumises au
vote des élus lors de la Commission permanente du 19 mars.

900 000 euros pour soutenir et accompagner le développement des plateformes locales d’achats en ligne

Avec le confinement et les mesures sanitaires imposées, de nombreux commerces se retrouvent dans une situation
financière très difficile : moins de clients, moins de chiffre d’affaire, voire fermeture totale. Dans ce contexte, la
vente en ligne peut s’avérer être une alternative intéressante. C’est pourquoi la Région a proposé dès décembre un
plan d’urgence « commerces connectés : soutien aux plateformes locales d’achats ». Ainsi, lors de la Commission
Permanente de demain, la Région attribuera près de 900 000 euros pour 25 premiers projets portés par des
collectivités et des associations pour la mise en oeuvre d’une solution digitale.

Ce soutien aux plateformes d’achats propose deux types d’accompagnement :

  • Pour la création d’une nouvelle plateforme d’achat rassemblant à minima 20 commerces. La Région
    subventionne les projets à hauteur de 70 000 euros maximum.
  • Pour le développement ou l’amélioration significative d’une solution existante afin d’atteindre 40
    commerçants minimum. Le soutien maximal proposé est de 50 000 euros.

Les EPCI, GIP, Syndicats mixtes, établissements publics ainsi que les associations de commerçants, les groupements
professionnels et les chambres consulaires peuvent bénéficier de ce soutien et proposer des solutions permettant
de finaliser et de dématérialiser l’acte d’achat. En outre, ces solutions doivent comporter une fonctionnalité de
retrait et/ou de livraison de produits (exemple : click and collect, consignes connectées, livraison, réservation de
créneau de retrait, etc.).

Une aide de 4,7 millions d’euros pour les agences de développement économique

Le développement économique des entreprises du Grand Est doit être stimulé et accompagné par des opérateurs
de proximité, ancrés dans les territoires. C’est dans cette optique que 6 agences de développement économique ont
été créées depuis 2020 : Adira, Moselle Attractivité, Inspire Metz, Meuse Attractivité, Marne Développement et
Business Sud Champagne. Deux autres sont également en cours de création : l’Agence de développement
économique des Vosges et l’Agence Sud 54.

Ces agences jouent un rôle essentiel en étant à la fois au service du développement des entreprises et des territoires.
Elles détectent les besoins des entreprises, accompagnent leurs projets, analysent les dynamiques territoriales,
mettent en oeuvre les Pactes territoriaux de relance et de transition écologique, accompagnent l’implantation de
solutions foncières, etc. Afin de financer les 6 agences existantes, la Région leur apportera un soutien de plus de 4,7
millions d’euros pour l’année 2021.

Focus sur le plan de « Relance rurale » :

Plus de 1 million d’euros pour financer 80 projets dans le BTP

Dans la continuité du Business Act et des actions engagées dans la cadre du Pacte pour la ruralité depuis
2016, la mesure d’urgence Relance rurale a pour objectif de relancer l’économie des territoires les plus
ruraux par l’investissement des collectivités locales. Cette mesure s’adresse aux communes de moins de 500
habitants qui représentent 63% des communes du Grand Est, soit 3404 communes. Elle donne un coup de
pouce à l’ensemble des entreprises du BTP dans les secteurs les plus ruraux, pour améliorer le cadre de vie,
pour plus d’égalité et de cohésion territoriale.

Ce dispositif simple à actionner permet à la Région de cofinancer à hauteur de 50%, avec un plafond d’aide
à 20 000 €, les travaux d’amélioration du bâti communal ouvert au public (aménagements intérieurs, abords
extérieurs – hors VRD) réalisés par des entreprises.

A ce jour, 130 projets ont été soutenus par la Région pour plus d’1,5 million d’euros d’aide et près de 5,9
millions d’euros de travaux engagés.

Les communes intéressées peuvent encore déposer leur dossier sur http://www.grandest.fr/appel-aprojet/
relance-rurale-mesure-durgence jusqu’au 30 juin 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s