Le sénateur Jean Hingray demande la généralisation de la prise en charge des consultations de psychologues

La question écrite posée cette semaine, par le sénateur Jean Hingray, correspond à un vœu partagé par bon nombre de nos compatriotes, celle des soins qui favorisent un retour à une meilleure santé mentale. Envisager une généralisation de la prise en charge des consultations de psychologues est une voie d’autant plus décisive que le secteur mutualiste s’est engagé à financer 4 consultations annuelles.

Il faut d’ores et déjà préparer l’après-Covid ainsi que le rappelle le Sénateur Jean HINGRAY. A l’instar du secteur mutualiste qui, face à l’ampleur de la dégradation de la santé mentale des Français, est disposé à participer à la prise en charge de 4 consultations annuelles de psychologues, il est désormais crucial de faciliter l’accès aux soins prodigués par des experts du comportement qui interviennent auprès des personnes éprouvant de la détresse ou des difficultés psychologiques. La généralisation de leur prise en charge par l’Assurance Maladie est une étape-clef vers un retour à une meilleure santé mentale des Français.

Généralisation de la prise en charge des consultations de psychologues.

Question écrite n° 22274 de M. Jean Hingray (Vosges – UC) publiée dans le JO Sénat du 15/04/2021 – page 2488

  1. Jean Hingray attire l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur la nécessité de préparer la période d’après Covid-19 en répondant à l’urgence d’amélioration de l’état de santé mentale des Français par un accès facilité aux consultations de psychologues libéraux.
    Santé publique France a lancé, avec l’institut BVA, l’enquête CoviPrev visant à suivre l’évolution des comportements (gestes barrières, confinement) et de la santé mentale en population générale (bien-être, troubles), ainsi que leurs principaux déterminants. L’enquête CoviPrev, menée de façon répétée depuis le mois de mars 2020, atteste d’une dégradation de la santé mentale de la population. Impatience, angoisses, baisses de moral… Le confinement et les restrictions de libertés ne sont pas sans conséquences sur la santé psychologique des Français. Des professionnels de santé constatent une hausse des syndromes dépressifs et le développement d’addictions, notamment celles liées à l’alcool. Les mesures de lutte contre l’épidémie de Covid-19 ont laissé des traces profondes chez certaines personnes. À telle enseigne qu’une réunion sur ce sujet s’est tenue le 22 mars 2021 en présence du Premier ministre. Le même mois, le secteur mutualiste a pris la mesure de l’ampleur du phénomène en acceptant de prendre en charge au moins quatre séances par an dès le premier euro. Toutefois, cette initiative des trois fédérations mutualistes réunies est encore conditionnée par un échange avec les syndicats de médecins et de psychologues. Pour mémoire, les consultations de ces derniers ne sont pas pour l’heure prises en charge par l’assurance maladie. Rappelons aussi que cette institution teste depuis deux ans un remboursement – sur prescription du médecin traitant – dans quatre départements (Bouches-du-Rhône, Haute-Garonne, Landes, Morbihan). Que l’on soit favorable ou non à la nécessité d’une prescription préalable par un médecin, l’accès des Français aux soins de santé mentale prodigués par des psychologues libéraux, dont l’usage du titre est réglementé par la loi n° 85-772 du 25 juillet 1985 portant diverses dispositions d’ordre social, doit être plus que jamais facilité dans la période de l’après Covid-19 à venir depuis la généralisation de la vaccination.
    Il lui demande de généraliser la prise en charge des consultations de psychologues qu’elles demeurent ou non prescrites par des médecins.

En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s