Canton de La Bresse – Jérôme Mathieu et Brigitte Vanson candidats à un deuxième mandat

Bernard Toussaint, Brigitte Vanson, Jérôme Mathieu et Elisabeth François.

Conseillers départementaux du canton de La Bresse depuis 2015, Jérôme Mathieu, 47 ans, et Brigitte Vanson, 58 ans, sollicitent un second mandat lors des élections départementales des 20 et 27 juin 2021. Ils se présentant avec les mêmes remplaçants qu’en 2015, Bernard Toussaint, 60 ans, le maire de La Forge, et Elisabeth François, 56 ans, cadre bancaire. Présentation en mairie de La Forge.

Agriculteur, avec son frère, son épouse et un autre associé, Jérôme Mathieu est entré dans la vie publique depuis une vingtaine d’années d’abord au sein du monde agricole, en tant que président de la chambre d’agriculture des Vosges, puis politique. Conseiller municipal de La Bresse depuis 2008, adjoint au maire depuis 2014, il est également vice-président de la communauté de communes des Hautes-Vosges depuis sa création en 2017.

« Avec Brigitte Vanson, on a souhaité poursuivre un binôme qui a bien fonctionné. On a réussi à travailler ensemble dans la majorité départementale » explique Jérôme Mathieu.

Pour les deux candidats, « la principale préoccupation du département, c’est l’équilibre des services sur le territoire. On a réussi à se mettre d’accord sur les grands projets structurants » à l’exemple, dans le canton, de la revitalisation du col de la Schlucht, la Maison de la montagne à La Bresse. le rond-point des Graviers à Saulxures-sur-Moselotte ou plus localement, la salle polyvalente de La Forge.

La principale compétence du département, « c’est le social qui ne doit pas être perçu de manière péjorative » rappelle Jérôme Mathieu. « L’enfance en danger, la jeunesse, la vie de tous les jours, le réseau routier ».

Durant le mandat écoulé, le conseil départemental a fait le choix de rester aux côtés des collectivités. « On a accompagné tous les types de projets. On travaille avec tous les élus mais aussi dans la réactivité ». Et Jérôme Mathieu de citer l’exemple de la crise du Covid-19 : « On a trouvé des solutions, on a redécouvert les rôles du maire, vers lequel tout le monde se tournait, le département dans la gestion des EHPAD ».

Jérôme Mathieu revient sur les décisions parfois difficiles comme la fermeture du collège de La Bresse suite à la chute du nombre d’élèves (une centaine). « On est allé expliquer les raisons à la population sans se cacher derrière notre petit doigt ». D’un autre côté, un nouveau collège se construit à Vagney, il sera livré en septembre 2022 avec une capacité d’accueil de 400 élèves. Ceux-ci continueront de fréquenter le lycée de Saulxures-sur-Moselotte, jusqu’à cette date, dans le cadre d’un partenariat entre la Région et la commune. « On accompagne aussi réglementairement les collèges privés comme celui de Saint-Laurent à La Bresse » précise Jérôme Mathieu.

Brigitte Vanson, maire de Ventron et vice-présidente de la communauté de communes des Hautes-Vosges depuis 2020, loue la complémentarité du binôme et la vision du territoire. Elle se réjouit que des entreprises continuent à investir dans ce canton de La Bresse.

Plusieurs enjeux attendent ce denier : « il faut organiser l’attractivité touristique pour mieux maîtriser les flux dans les espaces naturels. Il faut trouver des endroits pour installer les nouvelles petites entreprises. Il est également nécessaire de réfléchir à l’hébergement du personnel saisonnier, un projet de restructurer la maison de retraite de l’Accueil, à La Bresse, est en cours ».

Alors que la population continue de vieillir dans ce coin des Vosges, « nous sommes dans un canton où il faut accompagner les personnes âgées. Nous soutenons l’investissement des EHPAD à hauteur de 25 % pour réclamer un haut niveau de qualité » note Jérôme Mathieu.

Le département est aussi un facilitateur de projets. « A La Bresse, nous avons aménagé la route au bord de la rivière pour permettre le développement de la station de La Bresse-Hohhneck. A Ventron, nous aménageons une nouvelle route pour desservir la station de Frère-Joseph. A Saulxures-sur-Moselotte, la voie verte sera déplacée pour les besoins de l’extension de la scierie Mougenot ».

Sans oublier la culture sur laquelle le département agit via les espaces culturels mais aussi les médiathèques et autres bibliothèques.

David Jeangeorges.