La Bresse – Des travaux de gravillonnage pendant trois semaines

À partir du lundi 23 août, le service Voirie de la commune de La Bresse commence des travaux de gravillonnage, pour une durée globale (hors balayage du surplus) de trois semaines et sur une vingtaine de portions de routes (à consulter sur http://www.labresse.fr).

Pourquoi ces travaux de gravillonnage ?

Sur certaines routes, la fondation ne permet pas à l’eau de s’évacuer correctement : elle reste piégée, gonfle et dégonfle avec le gel – dégel, ce qui déforme la route.

Pour freiner cet effet, il faut étanchéifier le revêtement pour que l’eau s’évacue sur les côtés. On utilise donc un Enduit Superficiel d’Usure à base de bitume. Le gravillon est une protection de cette couche (sur laquelle on ne peut pas rouler car elle est collante).

C’est le compactage puis le passage et la circulation routière qui va permettre aux gravillons de bien s’imbriquer et de boucher les trous, sur l’émulsion de bitume.

De plus, cette technique permet d’avoir une meilleure adhérence des pneus à la route (une fois que les gravillons ont été enlevés bien sûr).

Nous connaissons tous la technique des enrobés, la plus confortable pour les usagers : peu bruyant, pas de projection de gravillons…

Pourquoi ne pas utiliser systématiquement cette technique ? Tout d’abord, elle est moins efficace que l’enduit gravillonné en terme d’étanchéité, et donc de durabilité. Ensuite, son coût : elle est 5 fois plus chère au m² qu’un enduit gravillonné. Et enfin, sa durabilité : il est souvent nécessaire de faire un enduit gravillonné après un enrobé pour éviter sa dégradation. Le gravillonnage est quant à lui capable d’atteindre des durées de vie allant de 15 à 20 ans !

Les enduits gravillonnés, c’est 15 jours de contraintes, pour 15 ans de tranquillité !