Ventron – L’exploitation des remontées mécaniques de la station de ski restent suspendues par le préfet

Dans un arrêté du 4 décembre 2020, le préfet des Vosges avait prononcé la suspension de l’exploitation des remontées mécaniques de la station «Ermitage-Frère Joseph» situées sur les communes de Le Ménil et Ventron.

Deux conventions d’exploitation du service public des remontées mécaniques et aménagements destinés au transport et la pratique du ski (délégation de service public) avaient été signées, d’une part le 22 septembre 2006 entre la commune de Ventron et la SAS LEDUC (exploitant) et d’autre part le 29 novembre 2008 entre la commune de Le Ménil et la SAS LEDUC (exploitant).

Il y a un an, le préfet avait considéré :

  • l’absence de la réalisation de la 3ème Grande Inspection du télésiège des Buttes dans les délais réglementaires impartis ;
  • l’absence de la réalisation de l’Inspection à 30 ans du téléski du Ménil dans les délais réglementaires impartis ;
  • l’absence de la réalisation des inspections et de la maintenance annuelle des téléskis « École 1 », « École 2 », « Forgoutte 2 », « Riant » et « Tremplin » ;
  • qu’il convient d’assurer la sécurité des usagers, des personnels et des tiers ;
  • que la commune de Ventron a acté la suspension de délégation de service public conclue avec la SAS LEDUC, exploitant ;
  • que la station fait l’objet d’un projet de réaménagement dans le cadre d’un programme « 4 saisons » et que, de ce fait, l’exploitation du domaine alpin ne sera déjà pas effective durant la saison hivernale 2020-2021 ;

Sur proposition du directeur départemental des territoires, l’arrêté a suspendu l’exploitation de remontées mécaniques du télésiège des « Buttes », du téléski du « Ménil », et des téléskis « Ecole 1 », « Ecole 2 », « Forgoutte 2 », « Riant » et « Tremplin » situés sur les communes de le Ménil et de Ventron (Vosges).

L’exploitant (ou la collectivité) propriétaire des appareils avait 5 ans, à compter de la signature du présent arrêté, pour remettre les appareils en service. À cette fin, un dossier de modification décrivant les contrôles et les opérations de maintenance envisagés devait été envoyé pour avis au responsable du Service technique des remontées mécaniques et des transports guidés – Bureau nord-est. Selon l’état de chaque appareil, l’avis d’un maître d’œuvre agréé pourra être demandé.

Les appareils qui n’ont pas été remis en service dans le délai fixé à l’article 1er feront l’objet d’un arrêté de mise à l’arrêt définitif.

Aujourd’hui, la situation n’a pas avancé d’un iota. Du même coup, la station de Frère-Joseph restera bien entendu fermée  au ski alpin durant l’hiver 2021-2022.

Lire l’arrêté complet en cliquant ici.

D.J.

Un commentaire

  1. Je connais très bien cette station de Ventron pour y être allé plusieurs années consécutifs je trouve inadmissible qu’aujourd’hui elle soit fermée c’est une affaire qui ne pouvait que prospérer au fil des ans. C’est un regrettable gâchis

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s