Remiremont – Autres regards sur la semaine de la photographie (4)

Aujourd’hui avec Gilles Gounant présentant ses œuvres sur le thème de la « Vieille forêt vosgienne ». Depuis bientôt 50 ans, il est un adepte de la photographie animalière. Un art qu’il applique essentiellement à la faune européenne et principalement vosgienne.

Avec cette exposition sur la faune des vieilles forêts, il veut aussi attirer l’attention des visiteurs sur la fragilité des espèces et faire prendre conscience de la beauté de la nature vosgienne qui, au demeurant, reste tout autant fragile. A découvrir à l’Hôtel de Ville.

Parmi les fidèles de la semaine de la photographie, le club « Noir et Couleur »». Créé en 1906 à Epinal, ce fringuant club plus que centenaire compte parmi les plus anciens de France. Ouvert à tous, il a pour but le partage et l’échange entre les adhérents.

Des adhérents dont le point de vue et la vision du rôle du photographe est avant tout d‘être un témoin de son époque et de son environnement. Une vision ainsi traduite par le club : « l’image peut à la fois toucher l’oeil, le coeur et l’esprit qu’elle peut séduire, émouvoir, étonner, mais encore faire réfléchir… ». Le thème retenu cette année est « Reflets ». A voir à la fois à l’Hôtel de Ville et au centre culturel Gilbert Zaug.

De son côté, Véronique Leroy présente « Champignons en fête ». Photographe amateur et autodidacte, elle a choisi de s’orienter vers une recherche artistique afin de donner une dimension onirique au monde qui l’entoure.

 Avec cette exposition, elle transporte les visiteurs dans l’imaginaire. Véronique Leroy est par ailleurs ravie de participer à cette semaine de la photographie. Un lieu qu’elle venait visiter chaque année. Ses œuvres sont à découvrir à l’Hôtel de Ville (hall d’acceuil).

En rappel également pour ce vendredi 11 février, la soirée d’échange autour du concours de la photo à 17 h 30 et à 18 h 30 la conférence d’Yves Auboyer sur la photographie de rue. Deux rendez-vous fixés au centre culturel Gilbert Zaug.

D.P.