Des riverains du canal d’alimentation du réservoir de Bouzey victimes de ruissellements d’eau

Mercredi 8 juin 2022, un désordre dans la partie maçonnée latérale du Canal d’Alimentation du Réservoir de Bouzey, a généré une fuite d’eau entraînant le débordement d’un ruisseau sur le territoire de la commune de Saint-Laurent entraînant des impacts sur des propriétés situées à proximité. La situation a été rapidement maîtrisée par la réaction rapide de Voies navigables de France, exploitant de l’ouvrage. Des travaux sont envisagés dès la semaine prochaine.

Prévenu dès 7 heures 30, Voies navigables de France (VNF), exploitant du CARB, a constaté qu’un désordre au niveau de sa partie maçonnée sur la commune de Saint-Laurent avait provoqué des infiltrations d’eau jusqu’à un petit ruisseau qui, n’étant pas en capacité d’accueillir ce débit supplémentaire, s’est mis en charge et a débordé. Dix propriétés ont été impactées par ce débordement, dont deux garages partiellement inondés, soit par infiltration dans les murs, soit directement.

Voies navigables de France a immédiatement procédé au délestage de l’eau en amont à partir d’Eloyes pour limiter la fuite et donc l’inondation. L’ouverture des purges du siphon de Dinozé a également été décidée par VNF pour accélérer la baisse du niveau d’eau dans le CARB.

Hormis les regrettables désagréments subis par les riverains (contactés par VNF pendant la matinée pour réaliser les premiers constats), aucun dégât important n’a été relevé. La SNCF, par précaution, a procédé à une inspection de la ligne ferroviaire située à proximité. Aucun désordre n’ayant été constaté sur la ligne, la circulation interrompue a pu reprendre dès 11 heures 10.

Le niveau d’eau a baissé progressivement toute la journée. A 17 heures 00, aucun phénomène de ruissellement d’eau n’était constaté chez les riverains, la situation pouvant être considérée comme revenue à la normale. VNF a procédé à une inspection cette nuit pour s’assurer que tout restait sous contrôle.

Des mesures correctives ont été prises avec la mobilisation d’une entreprise qui sera en charge, sous la coordination de VNF, de mener les travaux de confortations nécessaires.

Une surveillance renforcée sera organisée durant les prochaines semaines.

L’alimentation du réservoir de Bouzey, ouvrage servant à soutenir les conditions satisfaisantes du canal des Vosges, ne sera pas affectée. En effet, l’atteinte des débits réservés dans la rivière Moselle (c’est-à-dire le débit minimal obligatoire d’eau que VNF doit garantir à ce cours d’eau pour maintenir le  fonctionnement  des écosystèmes et les différents usages de l’eau) devrait entraîner la fermeture de la prise d’eau alimentant le canal.

Yves Séguy, préfet des Vosges, salue la prompte réaction et la mobilisation de la direction territoriale de VNF.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s