Politique – Gérardmer solidaire demande la suppression des feux d’artifice

Eric Defranould, au nom de Gérardmer solidaire, demande la suppression des feux d’artifice dans un communiqué à lire ci-dessous.

Parce que les feux de forêt sévissent dans les Vosges, parce que la sécheresse est toujours plus catastrophique pour la faune et la flore, parce que les risques d’incendie sont maximum, nous demandons la suppression des feux d’artifice.

Le préfet des Vosges a déjà pris un arrêté pour interdire ceux déclarés après le 4 août. Pourtant la municipalité de Gérardmer maintient son feu d’artifice prévu le 14 août au prétexte que celui-ci aurait été déclaré avant le 4 août. nous ne comprenons pas en quoi la date de déclaration change les risques.

A Gérardmer, les feux sur le lac comportent peu de risques d’incendie (sauf coup de vent fort), mais entraînent un problème de pollution dû aux métaux lourds qu’ils contiennent.

Les métaux lourds (certes pas dans des quantités industrielles) ne font que se cumuler dans les eaux du lac alors que nous pompons temporairement cette eau pour des usages alimentaires…

La semaine dernière, nous avons demandé au maire de Gérardmer une réunion extraordinaire avec tous les acteurs concernés pour trouver les meilleures solutions, nous attendons toujours la réponse.

Si les feux d’artifices et leur côté magique peuvent nous ravir, ne serait-il pas plus pertinent au moment où l’on boit l’eau du lac, de préférer à ce spectacle, d’autres types de divertissements ? Nous aurions par exemple pu proposer une soirée commentée par des spécialistes de la nuit des étoiles,ou une présentation de la faune et de la flore de nos montagnes (les photographes naturalistes locaux ne manquent pas).

Malheureusement à Gérardmer faire des propositions au maire n’est perçu que comme populiste, démagogue.

A Gérardmer on ne change rien, tout va bien, attendons la pluie…

GERARDMER SOLIDAIRE.