Remiremont – Julie Bibaud-Alves, une artiste, un sujet : le Penseur

Julie Bibaud-Alves est ingénieure éco conseillère spécialisée en gestion de projets, qualité et méthodes de production pour des entreprises sensibles au développement durable ou qui souhaitent le devenir, mais elle est aussi une entrepreneuse dans le secteur d’activités artistiques. La jeune femme est une artiste pluridisciplinaire passionnée par la philosophie et la créativité. Elle s’est imposée un style gravitant autour d’un sujet unique : le Penseur. Rencontre…

Pour Julie Bibaud-Alves, c’est aussi l’occasion d’évoquer sa jeunesse et une enfance magique dans la boutique d’antiquités de son père, malheureusement décédé alors qu’elle n’avait que 12 ans. C’est alors qu’elle récupère une statuette de penseur en bois qui devient alors l’objet de toutes ses méditations. Julie décline le précieux objet sous toutes les formes et techniques, les développent naturellement tout en apprenant auprès d’autres artistes.

Une réelle passion est née chez l’adolescente Julie qui n’en oublie pas pour autant ses études, une étape primordiale « pour comprendre le monde » et qui l’amène vers des études scientifiques. La jeune femme qu’elle est devenue évoque aussi une autre facette : « étant petite, je voulais vivre avec les lions et je souhaitais devenir dompteuse. C’est ainsi que j’ai appris l’allemand à l’âge de 8 ans, s’agissant de la langue officielle utilisée par les dompteurs ». Et de poursuivre en faisant valoir son entêtement : « à 20 ans, je me suis mise en tête de suivre durant deux années la classe préparatoire de vétérinaire afin de passer le concours. Puis j’ai renoncé à mon plus grand rêve et j’ai atterri à l’ENSTIB d’Epinal ».

Les penseurs qui naissent ici et là

Outre ses fonctions d’ingénieure éco conseillère, Julie Bibaud-Alves souhaite démontrer, par son statut d’artiste déclarée, qu’il s’agit d’une activité motivante, « une manière de vivre sa vie et de montrer qui l’on est ». Si elle est impliquée dans la vie d’associations comme l’Atelier du Boulev’Arts de Remiremont et Pigment’T à Epinal, c’est aussi à titre d’engagement personnel qu’elle a exposé à la Maison du Bailly et participé à l’Eté des Artistes dans la cité des Images. Julie est d’ailleurs en quête de trouver de nouveaux lieux pour exposer car « il est très important de ramener la culture et de communiquer » précise t-elle.

Le Penseur de Rodin se démultiplie sous tous les angles dans l’esprit de la jeune artiste, d’où ce qu’elle nomme elle-même « les expressions de Julie » traduction à la fois de contraintes qu’elle a pu rencontrer, mais surtout de traits au doigté exceptionnel. Des expressions également orientées vers le numérique tout en alliant les deux techniques, car l’artiste n’oublie pas qu’elle a grandi avec l’environnement de son père. Elle évoque encore ses tableaux réalisés en linogravure tout en ajoutant : « je peux choisir une technique et décliner le penseur dans plusieurs positions ». Le parler en différentes langues de l’artiste lui permet aussi de penser différemment.

Et c’est en plaçant en première ligne sa devise « explorer, créer et transmettre » que Julie Bibaud-Alves évoque «les  penseurs qui naissent ici et là, à l’exemple de la terrasse du bar La Taverne, car c’est très inspirant les terrasses de cafés, là où les gens repensent le monde … »

Contact : lesexpressionsdejulie@gmail.com.

D.P.