Ciné-Cool 2022 – Les avant-premières séduisent un large public

La 25e édition de Ciné-Cool qui s’est tenue du 20 au 27 août 2022 dans 73 cinémas du Grand Est, soit une offre globale de près de 370 écrans pour 12 000 séances, vient de livrer ses chiffres de fréquentation. Un résultat qui, sur les séances en avant-première, est en hausse de 32% par rapport à 2021. Au total la manifestation a enregistré 233 000 entrées, sorties régulières incluses.

Temps forts de l’opération depuis sa création, les avant-premières proposées par Ciné-Cool ont donc, cette année encore, attiré un large public. Entre les différents cinémas participants, 43 films étaient ainsi programmés dans ce cadre, dont 16 accompagnés. Un total de 318 séances ayant rassemblé 14 000 spectateurs (contre 10 600 pour 281 séances et 53 films en 2021).

Au sujet de Ciné-Cool

Ciné-Cool, notamment soutenu par la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Grand Est, la Région Grand Est, TER Fluo, Passeurs d’images (Ligue de l’enseignement Moselle) et Yvon (plate-forme digitale étudiante d’assurance et mutuelle de la MGEL), propose durant 8 jours, dans les salles participantes, un tarif de 4,50€ la place de cinéma. Ce prix, inférieur de 30% au prix moyen habituel, est appliqué à l’ensemble des sorties régulières, mais aussi à une sélection de 40 à 50 longs métrages en avant-première spécialement programmés pour l’évènement. Des productions majoritairement françaises, mais aussi internationales, couvrant un spectre allant de l’œuvre Art & Essai au blockbuster, qui donnent lieu à des rencontres publiques avec les équipes de films.

L’opération Ciné-Cool est initiée par le Syndicat des directeurs de cinémas de l’Est, le Syndicat des directeurs de cinémas Rhin & Moselle et l’Association des cinémas indépendants de l’Est. Ces organisations professionnelles représentent l’ensemble des salles du Grand Est, quels que soient leur taille, statut ou zone d’implantation, qu’il s’agisse de la grande exploitation (plus de 450 000 entrées annuelles : circuits nationaux tels que UGC, Gaumont, Pathé, CGR, etc.), la moyenne exploitation (entre 80 000 et 450 000 entrées) ou la petite exploitation (moins de 80 000 entrées).

Au sujet des Syndicats des directeurs de cinémas de l’Est et de Rhin & Moselle

Les deux syndicats – Syndicat des directeurs de cinémas de l’Est et Syndicat des directeurs de cinémas Rhin & Moselle – sont les initiateurs de Ciné-Cool. Ils regroupent près de 80 établissements, allant de la salle de circuit itinérant au multiplexe, représentant plus de 370 écrans dans le Grand Est. Leur mission essentielle est de défendre les intérêts de la profession, ils sont les interlocuteurs des élus et des pouvoirs publics.

Au sujet de l’Association des cinémas indépendants de l’Est

Cette association a pour missions principales de soutenir la promotion et de concourir au développement du cinéma en salle dans l’Est de la France. Elle propose notamment des animations destinées à favoriser la rencontre des publics locaux avec l’ensemble de la création cinématographique et organise des manifestations festivalières ou autres à dimension culturelle.