Cyclisme – Six cols dans les Vosges pour l’avant-dernière étape du Tour de France 2023 !

Le Tour de France 2023 est présenté ce jeudi avec un parcours de plus de 3.400 kilomètres au départ de Bilbao, en Espagne, le 1er juillet 2023. La vingtième et avant-dernière étape, cadre de l’ultime bagarre pour le classement général, proposera pas moins de six cols dans les Vosges : le Ballon-d’Alsace, la Croix des Moinats, Grosse-Pierre, la Schlucht, le Petit Ballon et le Platzerwasel.

La vingtième étape dans les Vosges, le samedi 22 juillet 2023, présente un parcours court mais très éprouvant de 133 kilomètres de Belfort au Markstein, rythmé par six cols et plus de 3.500 mètres de dénivelé positif.

Le Ballon d’Alsace, 11,5 kilomètres à 5,3 % de moyenne, sera la première difficulté du jour. Il n’est autre que le premier des grands cols gravis par le Tour de France, en 1905.

Deuxième des six cols de la journée, le col de la Croix-des-Moinats est plus court mais aussi plus pentu : 5,2 kilomètres à 7,1 % de moyenne.

Puis le col de Grosse-Pierre se présentera avec 3,2 kilomètres à 8 %, pimenté par une route de traverse, la traverse de la Roche, 1,2 kilomètres à 12 %, avec des segments mesurés à 18 %. 

Ensuite, place rapidement au col de la Schlucht, 4,3 kilomètres à 5,5 % de moyenne.

Le Petit Ballon, avec un col situé à seulement 20 kilomètres de l’arrivée, annonce une pente moyenne à 8,2 %.

Dernière difficulté du jour, le col du Platzerwasel, une montée longue de 7,1 kilomètres à 8,4 % de moyenne.

Le Markstein est connu pour avoir accueilli la Coupe du monde de ski alpin en 1983 et 1987 avec deux victoires de sa majesté Ingemar Stenmark. Le Markstein a aussi abrité l’arrivée de l’avant-dernière étape du Tour de France féminin cette année. 

D.J.