Remiremont – Commémoration du 11 novembre 1918 : un armistice rassembleur 104 ans plus tard…

Le 104ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918 a été largement suivi dans la cité des chanoinesses. Remarquable participation, toutes générations confondues. Après l’office religieux célébré en la mémoire des victimes civiles et militaires de toutes les guerres, la cérémonie patriotique avait lieu sur le parvis de l’Hôtel de Ville en présence des autorités civiles et militaires, des porte-drapeaux, des sapeurs-pompiers de la compagnie de Remiremont, d’une section du 1er régiment des Tirailleurs d’Epinal, des associations patriotiques et sportives, de l’Union Musicale ainsi que la participation d’enfants des écoles. La cérémonie était commandée par le Lieutenant Lavens, de la 13e compagnie du Régiment de Tirailleurs. Elle était présidée par le Chef d’Escadron Mouly, commandant la Compagnie de gendarmerie de Remiremont.

L’instant d’après, le défilé se mettait en place afin de rejoindre la place Henri Utard, la rue de la Carterelle, la rue de la Xavée, la rue du Général de Gaulle, la place Jules Méline et la rue du Général Leclerc afin de rejoindre le monument aux morts pour la cérémonie protocolaire placée sous la responsabilité de Gilbert Bouché.

Après la levée des couleurs, il appartenait à Jean-Benoît Tisserand, le maire de la ville, de lire le message de Sébastien Lecornu, le ministre des Armées. Le Sergent-Chef Cornu,  du 1er régiment des Tirailleurs d’Epinal, a ensuite procédé à l’appel des noms des soldats français tués au combat le 11 novembre 2021.

La gerbe de la municipalité fut déposée par Jean-Benoît Tisserand, accompagné des autorités militaires. La sonnerie « Aux Morts » demeurait suivie d’une minute de recueillement, puis la Marseillaise fut entonnée. L’assemblée se dirigea vers le cimetière militaire où un second dépôt de gerbe était effectué. Puis ce fut le retour vers l’Hôtel de Ville où le maire Jean-Benoît Tisserand prononça son allocution et traduisit sa satisfaction de constater une commémoration particulièrement suivie et vivante.

Photographies par Christian Schirm.