Saulxures-sur-Moselotte – Courrier des lecteurs : la situation de la base de loisirs fait réagir Roger Froissard

Nous publions ci-dessous le courrier reçu de Roger Froissard à propos de la situation actuelle à la base de loisirs du lac de la Moselotte.

La rumeur enflait que le directeur de la base de loisirs et plusieurs des ses proches collaborateurs avaient démissionné.

Cette situation est pour le moins surprenante.

Dans l’opinion publique, c’est l’étonnement, la stupéfaction, alors que tout laissait entendre que la base de loisirs était promise à un bel avenir

Portée sur les fonds baptismaux dans les années 1970, la base de loisirs a connu un développement continu, depuis son ouverture en 1995 sous l’impulsion des trois précédents maires : Angel Alvarez, Marie-Thérèse Berranger et Denise Stappiglia, qui ont consacré beaucoup d’énergie, pour le développement économique de la commune, en prenant appui sur le potentiel touristique de notre village.

Un fil conducteur avait été tissé, pour un projet de territoire communal qui s’inscrive dans la continuité, la durabilité, la cohérence et la solidarité entre les générations, pour assurer son financement par l’impôt, sans que cet important investissement n’impacte trop fortement le budget de la commune .

Les élus qui se sont succédé aux affaires durant cette longue période avaient une bonne maîtrise du dossier.

Mme Denise Stappiglia, maire honoraire, est la dernière édile à porter témoignage de ce que fut cette belle aventure.

Si le bois et le textile restent les fleurons de notre industrie, locale, les élus avaient bien compris la nécessité de diversifier le tissu économique, en recherchant d’autres créneaux d’activité.

S’appuyant sur les atouts naturels de notre environnement et la résilience des forces vives, la commune s’est orientée vers le tourisme, qui doit cependant rester raisonnable, compte tenu que cette activité a une empreinte écologique, non négligeable.

L’image de la commune s’est renouvelée et notre identité en sort renforcée. Cette base de loisirs est le joyau de la commune, que les Saulxurons portent avec fierté. Il suffit de se reporter aux commentaires élogieux sur le cadre de vie, la gentillesse du personnel, ses compétences reconnues.

Cette équipe soudée autour de son directeur s’est mise au service d’un projet, avec professionnalisme celui du développement, de la promotion de la base de loisirs, qui rayonne bien au delà de nos proches contrées.

A plusieurs reprises des reportages TV ont été effectués sur Saulxures-sur-Moselotte, ce qui nous fait connaître, afin de casser une image déformée des Vosges. Nous disposons de plusieurs labels qui attestent d’une qualité de vie à Saulxures-sur-Moselotte et d’une commune en devenir, si nous gardons cette passion d’oeuvrer ensemble : élus, forces vives et associations, dans une dynamique d’un territoire de projets.

Alors pourquoi changer une équipe qui gagne ! Nous aurons très certainement, prochainement, des éclaircissements sur cette situation, dans un souci de communication transparente, afin d’éviter des fractures dans la population, au conseil municipal, puis au conseil d’administration de la régie de la base de loisirs.

Quelque soit l’issue, il restera des traces qui porteront un préjudice moral à toutes celles et ceux qui ont cheville au corps, pour ce beau jouet qui risque d’être cassé.

Souhaitons bon vent à Yoann, et ses collaborateurs qui ont fait le choix de quitter le bateau avec lui et bon courage à ses collègues qui vont avoir la lourde tâche d’assurer la continuité, en attendant la reconstitution d’une équipe complète.

Ce centre de loisirs pour tous voit ses prestations et services monter en gamme, grâce à un niveau d’exigence portée par la direction de l’établissement et de son personnel fortement impliqué aux côtés du conseil d’administration de la régie municipale, qui nourrit d’autres ambitions, comme l’aménagement d’un espace aqua-ludique .

Nous devons appeler toutes les parties concernées, à la raison et au bons sens, pour que le dialogue retrouve sa place, pour la recherche d’une solution apaisée dans l’intérêt bien compris de la base de loisirs et de la commune .

La dynamique qui s’est crée autour de la nouvelle et jeune municipalité risque de s’étioler, si les forces vives perdent confiance, compromettant ainsi le devenir de la commune.

Nous voulons croire, avec un optimisme raisonnable, qu’il continuera de faire bon vivre à Saulxures-sur-Moselotte. Nous sommes tous concernés.

Roger FROISSARD.