Coupe des Vosges de ski de fond – Bastien Poirrier et Julie Pierrel en maîtres à La Bresse

A 34 ans, le Ranspachois Bastien Poirrier continue de donner la leçon aux jeunes pendant que la Montblanaise Julie Pierrel est venue s’imposer sur ses terres originelles, samedi à La Bresse.

Alors que l’enneigement artificiel s’est réduit à peau de chagrin sur le Tour des Roches, unique site nordique encore pourvu dans le massif vosgien,  le Grand-Prix de La Bresse s’est offert deux beaux vainqueurs, ce samedi matin lors de la seconde étape de la coupe des Vosges-Crédit Mutuel. Avec le Ranspachois Bastien Poirrier, un ton au-dessus à 34 ans, à l’occasion de l’une de ses rares sorties vosgiennes de la saison. Et avec la Montblanaise Julie Pierrel qui venait en découdre pour la première fois à titre individuel à La Bresse après avoir découvert les pistes de ses ancêtres lors des championnats de France des clubs en mars 2022.

En effet, ses grands-parents, Françoise et Georges Pierrel sont originaires de La Bresse et leur fils, Thierry, a pris pour épouse une Bornandine. Mettant à profit son retour parmi la famille, Julie Pierrel, qui est licencié au ski-club du Grand-Bornand, a montré l’étendue de ses possibilités en dominant les Vosgiennes sur cette individuelle en classique, Elle distance de 25 secondes sa dauphine Clémence Didierlaurent (SC Vagney-Rochesson), 20 ans chacune, et de 1 minute 35 Marie-Lou Pierrat (SC Vagney-Rochesson), 3e.

Titulaire de l’équipe de France B, Julie Pierrel s’est déjà imposée en coupe d’Europe et elle est également entrée parmi les dix premières lors des championnats du Monde des juniors. A présent, « c’est ma première année chez les seniors, c’est un nouveau palier à franchir. Je me prépare surtout pour les Mondiaux Universitaires des moins de 23 ans au Canada ». La Bresse lui a fourni l’occasion de répéter ses gammes : « ça allait au top aujourd’hui, les organisateurs ont fait un énorme boulot sur la piste. Et ça m’a fait  plaisir de retrouver des filles que je connais ».

A 34 ans, Bastien Poirrier n’a en revanche plus rien d’un espoir, ce qui ne l’empêche pas de continuer à donner la leçon. Il rejette à 36 secondes ses dauphins Antonin Schoeffel (SC Ranspach), 22 ans, et Léo Leuenberger (SC Xonrupt-Longemer), 18 ans. « C’est ma deuxième course de la saison après la première étape de la coupe de France, ce sont des courses qui me font plaisir même si la neige était molle. Mais j’ai eu du mal à concilier mon activité professionnelle et l’entraînement » explique le retraité du circuit  Visma Ski Classics. « Cette saison, je participerai essentiellement à des longues distances, avec le Marathon de Bessans, la Nordique des Cretes, la Trace vosgienne, la Transjurassienne, les Belles Combes, l’Engadine, les deux versions de la Mara et le Marathon des Glières » précise le fermier-aubergiste de Schaffert. « C’est ma compagne Juliane Sifferlen qui me prépare les skis. Je comblerai les trous dans le calendrier en skiant dans les Vosges mais c’est ici ma seule course en classique. Je ferai les autres en skating ».

Vainqueur de l’ouverture une semaine plus tôt, Antonin Schoeffel avouait que « ce n’était pas la grande forme. Je me suis pas mal entraîné cette semaine pour préparer la suite et c’était compliqué ce matin. Je me suis battu jusqu’au bout mais Bastien Poirrier était encore un cran au-dessus. C’était intéressant de courir dans l’optique de la coupe de France mercredi et jeudi dans le Jura ».

Devancé de seulement trois dixièmes par Antonin Schoeffel, Léo Leuenberger se félicitait d’avoir pu « courir à domicile, c’est toujours sympathique. La forme est là, j’avais de bonnes sensations. Mon objectif de la saison, c’est la victoire ou le podium en coupe de France comme début décembre à Bessans, pour prétendre être sélectionné en coupe d’Europe ». 

Chez les jeunes, le SC Ranspach engrange cinq succès sur huit possibles, avec Paul Schlussel et Garance Schweitzer en U18, Maxence Nilly en U16, Léonie Berna en U15 et Romane Schweitzer en U13.

Les jeunes Vosgiens restent maîtres à domicile avec Clara Vaxelaire (La Bressaude) en U16, Clovis Henocq (Basse-sur-le-Rupt SN) en U15 et Eliott Maury (AS Gérardmer SN) en U13.

David Jeangeorges.

Tous les classements sur ce lien.