Epinal – Plus de 5.000 manifestants contre la réforme de la retraite

Plus de 5.000 manifestants qui ne veulent pas d’une retraite à 64 ans ! Le rapport de force est enclenché. 

Tous les syndicats et les organismes politiques de Gauche font front. 

Le cortège n’en finissait pas aujourd’hui à Épinal. Quand les derniers manifestants abordaient la montée de la gare, les premiers arrivaient à la préfecture, impressionnant ! 

Calmes mais déterminés. 

Cette réforme-là ne passe pas ! Les travailleurs sont unanimes, ils veulent profiter de leur retraite pour vivre un peu pour eux. C’est avec un montant digne et un âge où ils ne risquent pas encore de cumuler tous les problèmes de santé de la vieillesse.

Pour la 1ère fois depuis des années, toutes les organisations syndicales publiques et privées sont vent debout contre la réforme des retraites.

Pour tous les syndicats, il est hors de question de reporter l’âge légal avec une augmentation de la durée de cotisation ! « Les travailleurs vont partir avant parce qu’ils se sentent usés et ils auront une retraite diminuée« », argumentent-ils.

Les femmes et les précaires d’abord !

Pour eux, c’est clair, cette réforme va encore frapper de plein fouet les plus précaires, ceux dont la pénibilité du travail n’est pas reconnue, ceux qui ont une pression et un stress qui deviennent lourds en vieillissant. Les femmes seront toujours les premières touchées.

Les seniors en rade …

De plus qu’après 50 ans, les seniors n’intéressent plus les entreprises et restent sur le carreau. Lever ce frein est une condition sine qua non. Pour eux, le système actuel n’est pas en danger, rien ne justifie de se précipiter. Mais il est probable que ce refus de la réforme telle qu’elle est, ne réactive toutes les frustrations et souffrances subies depuis 3 ans.

Brigitte Boulay.