« Je suis agriculteur » : lancement des autocollants à Saint-Etienne-lès-Remiremont

IMG_0235

L’exploitation agricole de Bernard et Lisbeth Guyon et leur fils Olivier était à l’honneur lundi après-midi. Les sympathiques agriculteurs stéphanois y recevaient le président du Conseil Départemental des Vosges, François Vannson, le président de la Chambre d’Agriculture Jérôme Mathieu, le maire de la commune de Saint-Etienne-lès-Remiremont et président de la Communauté de Communes, Michel Demange et quelques amis pour partager avec eux, l’honneur et le plaisir d’être la première exploitation à recevoir et à appliquer sur ses véhicules agricoles le célèbre autocollant floqué aux couleurs des Vosges.

« Vous êtes la preuve aujourd’hui que l’on peut travailler en famille dans une exploitation agricole à taille humaine et nous sommes heureux de faire ce partenariat avec vous. Vous cultivez un domaine de 100 hectares, élevez 50 vaches laitières, et vos génisses engraissées sont commercialisées à la boucherie du Super U ; vous pratiquez la vente directe et privilégiez la proximité puisque vos bêtes sont abattues à Remiremont. D’ici 2022, les agriculteurs devront être engagés sur la vente locale ou bio… » a souligné le président de la chambre d’agriculture.

Des propos repris en partie par François Vannson : « le Conseil Départemental tient à montrer son attachement aux agriculteurs, 4.500 travaillent et vivent à l’échelle du département de l’agriculture, il n’est pas possible d’envisager les Vosges sans agriculteur. Nous mettons une enveloppe de 3 millions d’euros en faveur de l’agriculture chaque année car le CD s’intéresse de prêt à ses agriculteurs. Cette marque « Je vois la vie en Vosges «  est bien connue en France, elle regroupe l’artisanat et aujourd’hui l’agriculture. Nous croyons aux producteurs de produits de grande qualité, vendus au plus près, car moins de transport signifie moins de gaz et moins d’effet de serre… Je crois de plus en plus à la reconquête du monde rural, car les conditions de vie en métropoles sont très difficiles sans parler du coût de la vie et du reste. Je crois qu’avec le numérique nous pourrons faire le reconquête du monde du rural… » à souligné le président du conseil départemental.

Michel Demange a félicité Bernard Guyon et les membres de sa famille « je suis très heureux que ce lancement se fasse dans ma commune, chez Bernard, qui, en plus d’être agriculteur est aussi conseiller municipal ».