Remiremont – Manifestation devant le centre hospitalier pour sa survie et celle du territoire

05 Les sympathisants

Entre 150 et 200 personnes dont un panel d’élus du secteur et des vallées (Moselotte notamment), mais encore de la Haute-Saône se sont retrouvés ce samedi en début d’après-midi, répondant ainsi à l’appel lancé par l’ADEMAT-H (Association pour la Défense, le Maintien et l’Amélioration de la Maternité et l’Hôpital de Remiremont). Une association qui, depuis plusieurs semaines, a organisé ici et là sept réunions débats ayant rassemblé quelques 550 personnes. Une chose est sûre, la mobilisation demeure intacte face au plan de performance que souhaite toujours faire passer l’ARS (Agence Régionale de Santé). Debout sur le mur d’entrée du centre hospitalier, Jean Pierrel, le président de l’ADEMAT-H l’a fermement martelé : « sur 11 principaux articles définissant ce plan, 10 sont conservés ». Pour l’association, l’alerte reste de mise. « Un même fil nous relie, celui de notre combat pour la vie. Une vie malmenée ici » a poursuivi Jean Pierrel.

06 Discours de Jean Pierrel

Pour l’ADEMAT-H, il y a véritable nécessité d’obtenir des réponses adaptées aux besoins locaux. Et ceux-ci demeurent nombreux. Nous publions à la suite de l’article l’intégralité de l’intervention du président Jean Pierrel qui a par ailleurs traduit : « fin du mois, fin de mois même combat », ce qui veut dire que rien ne changera, alors que début avril marquera la perspective d’une nouvelle mouture du plan de performance. L’on rappellera à ce titre que François Vannson, président du Conseil Départemental, a été mandaté par l’Agence Régionale de Santé dans le cadre d’une médiation. Son rapport sera ainsi rendu le 31 mars.

07 Dicours de soutien J-Hingray

Jean Hingray, maire de Remiremont et président du Conseil de Surveillance de l’hôpital, a pour sa part rappelé qu’une belle avancée a été faite sur les deux dernières années. Grâce à une large mobilisation de tous (populations, élus et l’ADEMAT-H), la Maternité et les Urgences resteront à Remiremont. Il a également assuré le maintien du service restauration, tout en ajoutant : « nous avons mené un combat âpre et long, que nous pouvons qualifier de guerre de tranchées. Certes, nous pouvons faire des économies, mais pas à n’importe quel prix ».

Apporter des réponses rassurantes aux populations

08 Discours de soutien de D-Péduzzi

Dominique Péduzzi, maire de Fresse-Sur-Moselle, mais également président du Pays de Remiremont et de ses vallées, ainsi que du Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) et de l’AMF88, a précisé pour sa part : « on est régulièrement interpellé sur la chaîne des soins. Un domaine regroupant différents interlocuteurs. Il faut que nous soyons complémentaires » a t-il indiqué tout en précisant : « dans les semaines à venir, une réunion ouverte aux conseillers municipaux, adjoints et maires sera programmée. C’est important qu’il y ai une coordination afin que les populations puissent avoir des informations rassurantes ».

09 Discours de Soutien

Christian Tarantola, maire de Docelles et représentant l’Association des Maires Ruraux des Vosges, a de son côté réaffirmé un combat majeur : « nous luttons contre la désertification de nos villages et cela dans tous les domaines. Mais je m’inquiète ne pas voir les générations suivantes s’impliquer. On fait remonter, mais on nous ferme les portes. La nécessité de combattre sera cependant toujours là ».

10 Banderole Hôpital

A la suite des différentes déclarations, les élus ont déployé une banderole semblable à celle que l’on peut apercevoir dans 46 communes du secteur : « Pour la survie de notre territoire de montagne, Tous unis pour défendre le centre hospitalier de Remiremont avec médecine-chirurgie-maternité ».

12 Les G-J solidaires

Nous préciserons qu’une délégation de gilets jaunes ayant rejoint le rassemblement, certains d’entre eux, se faisant entendre de la voix, ont souhaité à ce moment là se joindre au groupe d’élus. Chacun a laissé faire, toutefois quelques visages se sont dès lors pincés…

Article participatif de Denis Philippe.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.

L’intégralité de l’intervention du président Jean Pierrel est à lire en cliquant ici.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s