15ème édition du « Mois de l’Autre » : plus de 650 élèves réfléchissent au rôle des réseaux sociaux, à l’heure où racisme et antisémitisme s’intensifient

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, Michael Remmert, représentant le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Virginie Testa, représentant la Rectrice de l’académie de Strasbourg, Chancelière des Universités, Elsa Schalck, Vice-présidente de la Région Grand Est déléguée à la thématique Jeunesse, Orientation et Démocratie territoriale, Cédric Chevalier, Président de la Commission Jeunesse de la Région Grand Est, Sylvain Waserman, Conseiller régional, et des membres du Comité interreligieux de la Région Grand Est : Catherine Zuber, Conseillère régionale et Présidente du Comité Interreligieux, Salomon Lévy, Président de la synagogue de la Paix à Strasbourg, et Driss Ayachour, Président de la Coordination des associations musulmanes de Strasbourg, ont participé aux rencontres régionales de la 15ème édition du Mois de l’Autre, ce jeudi 25 avril 2019, au Conseil de l’Europe à Strasbourg. Des membres du Conseil régional des jeunes du Grand Est ainsi que des représentants des Conseils académiques de la Vie Lycéenne (CAVL) étaient également présents.

ClôtureMoisdel'Autre-crédits Stadler Région Grand Est

Pour sa 15ème édition, le Mois de l’Autre s’est particulièrement attaché à lutter contre l’antisémitisme et à encourager les lycéens et les apprentis du territoire à mener une réflexion autour du rôle que jouent au quotidien les réseaux sociaux, à l’heure où racisme et antisémitisme s’intensifient.

Ce rassemblement a ainsi permis à plus de 650 lycéens et apprentis de débattre autour de ces deux thématiques : « vie privée et réseaux sociaux » et « lutte contre l’antisémitisme et le racisme ».

Michael Remmert, Virginie Testa et Elsa Schalck ont tout d’abord évoqué ces thèmes fondamentaux du Mois de l’Autre. Le « rallye interreligieux », action majeure du Mois de l’Autre proposée par le comité interreligieux de la Région Grand Est, a été plus particulièrement mis en exergue à travers une vidéo. Cette action permet en effet aux lycéens et aux apprentis de visiter trois grands lieux de culte : une mosquée, une synagogue ainsi qu’une église protestante ou catholique, afin de découvrir la religion de l’Autre et de s’ouvrir à la différence. Des lycéens et des membres du Conseil régional des jeunes du Grand Est ont également témoigné en faveur du vivre ensemble et de la fraternité.

Moisdel'Autre-crédits Stadler Région Grand Est

La seconde thématique phare de cette édition, « Vie privée et réseaux sociaux » a été lancée par Cédric Chevalier autour d’une table ronde afin que chacun puisse exprimer son engagement et les actions menées dans son établissement. De nombreux témoignages autour du cyber harcèlement, forme de harcèlement conduite par différents canaux numériques (création de faux profils, diffusion de rumeurs infondées, envoi de messages d’insultes ou de photos dégradantes) ont permis de riches échanges. On peut notamment citer les interventions des ambassadeurs « Stop Harcèlement » dans les lycées, de l’association des CEMEA, du réseau information jeunesse, des membres du CAVL ou de lycéens.

La protection de la vie privée et du numérique a également été abordée lors de cette rencontre, en présence d’un expert en cybercriminalité auprès de la Cour pénale internationale de la Haye, Daniel Guinier, qui a apporté aux jeunes des conseils simples dans l’utilisation des outils numériques, pour pouvoir surfer et communiquer sur les réseaux sociaux en toute sécurité.

Cette journée a été clôturée par Jean Rottner, qui a souligné la qualité des différentes actions que les jeunes ont menées dans leurs établissements.

On peut notamment citer les exemples suivants :

  • « Vie privée et réseaux sociaux » :
  • au lycée Foucauld de Schiltigheim (67), les élèves ont travaillé sur la thématique « Réseaux sociaux et manipulation », dont le but était d’échanger sur le thème des réseaux sociaux pour apprendre à quel média se fier,
  • à l’établissement public agricole de l’Aube (10), au lycée Charles Baltet (10) et au lycée Forestier de Crogny (10), les élèves ont travaillé sur la « génération numérique ». L’objectif était de sensibiliser aux enjeux et aux risques d’internet, avec l’intervention de l’association « Génération numérique », spécialisée dans les problématiques liées aux usages numériques et dans l’éducation aux médias,
  • au lycée Hélène Boucher de Thionville (57), les élèves ont traité la question du respect de l’Autre, et de la lutte contre le cyberharcèlement avec l’intervention de l’association « Emergence ».
  • « Lutter contre l’antisémitisme et le racisme » :
  • les élèves du lycée du Haut-Barr de Saverne (67) ont visité le Struthof et le mémorial Linge dans le cadre du jumelage avec des élèves catalans,
  • les lycéens de l’établissement Saint-Michel de Reims (51) ont visité le mémorial du Général de Gaulle à Colombey les Deux Eglises,
  • les élèves du lycée Ligier Richier de Bar-le-Duc (57) ont reçu dans leur classe l’association pour la mémoire des enfants juifs déportés de Lorraine (AMEJDLOR). Les objectifs de cette association sont l’éducation à la citoyenneté, la lutte contre le racisme et l’antisémitisme et l’aide au travail de mémoire des enseignants dans le cadre des programmes scolaires.

Jean Rottner est également revenu sur les temps forts de cette journée et a échangé avec les jeunes autour des grandes thématiques abordées tout au long du Mois de l’Autre.