La Région Grand Est attribue 4,2 millions d’euros pour les Vosges

La Commission permanente du Conseil Régional du Grand Est s’est réunie ce vendredi 26 avril 2019.

L’ordre du jour de cette Commission comprenait plus de 160 dossiers pour le département des Vosges et un montant global d’aides attribuées de plus de 4,2 millions d’euros.

Voici quelques dossiers emblématiques de l’action de la Région Grand Est :

– 250 000 € pour les Maisons Familiales et Rurales :

– 600 000 € pour les PME vosgiennes :

– Soutien à la filière bois

– Rénovation de l’habitat dans le pays de la Déodatie

250 000 € POUR LES MAISONS FAMILIALES ET RURALES

Les Maisons Familiales et Rurales sont l’aboutissement d’une expérience originale conduite dans un village du Lot-et-Garonne dans le Sud-Ouest de la France en 1935. Cette initiative vise à proposer une formation adaptée pour leur métier. Son succès va permettre de généraliser l’expérience sur l’ensemble du territoire.

Aujourd’hui, les Maisons Familiales et Rurales occupent une place importante dans l’animation de nos territoires. Associations familiales, les MFR sont très attachées à cette reconnaissance.

Les MFR portent un mouvement associatif et éducatif aux services de nos territoires concernant à la fois des missions éducatives et de citoyennetés, elles assurent également une mission de formation. Elles sont au service de nos concitoyens en leur offrant à la fois un cadre et une stabilité favorable à leur épanouissement.

Consciente de l’importance du travail fourni par ces associations mais aussi de leur présence forte dans les territoires ruraux, la Région Grand Est mène une action volontariste en faveur des MFR des Vosges dans leurs besoins d’investissements et les projets qu’elles conduisent, avec le souci de leur permettre d’exercer leurs missions dans les meilleures conditions possibles.

A ce titre, plus de 250 000 euros ont été attribués à 6 MFR des Vosges :

– MFR de Bugnéville (rénovation de chauffage/acquisition de tables et chaises) : 70 000€

– MFR de Gugnécourt (Acquisition d’un véhicule, lave-vaisselle et mise aux normes d’électroménager) : 33 000 €

– MFR de Hadol (acquisition d’équipement de cuisine) : 37 000 €

– MFR de Ramonchamp (Acquisition de matériels et d’un véhicule) : 42 000 €

– MFR de Saint-Dié-des-Vosges (Rénovation et amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments) : 60 000 €

– MFR de Saulxures (Acquisition d’un véhicule) : 10 000 €

600 000€ POUR LES PME VOSGIENNES

Les PME sont au coeur du tissu économique de notre pays. La France se caractérise par un grand nombre de PME dans la structure de ces entreprises, on en récence plus de 130 000 dans notre pays représentant 27% des employés.

Dans un environnement concurrentiel et mondialisé, il est important de donner les moyens à nos PME de jouer le rôle qui est le leur et d’assurer leur compétitivité.

Dans une région transfrontalière comme la nôtre, nos PME nous aident à renforcer et développer les relations commerciales que nous entretenons avec nos voisins européens mais aussi du monde entier.

C’est pourquoi, la Région Grand Est a décidé d’accompagner les PME désireuses de se moderniser avec pour ambition d’améliorer leur compétitivité sur les marchés nationaux et internationaux.

Lors de la Commission permanente, 4 PME vosgiennes ont été accompagnées, représentant un soutien de près de 600 000 euros :

– MILPAT SAS à Saint-Etienne-Lès-Remiremont (Acquisition de nouvelles presses) : 48 700€

– LEJEUNE Affutage du Xaintois à Neufchâteau (Acquisition d’une machine à 10 axes) : 68 000€

– Parasols Wongleon à Thaon-les-Vosges (Modernisation et développement des ateliers) : 145 000 €

– RELLY SARL (Acquisition d’une ligne de fabrication de tôlerie) : 327 500 €

SOUTIEN A LA FILIERE BOIS

Avec une surface forestière de plus de 1,9 millions d’hectares et un taux de boisement moyen de 35 %, cela fait de nous la 4ème région la plus boisée de France. La richesse et la diversité des essences plantées nous permettent de couvrir l’ensemble des besoins de la filière (79% de la surface pour les feuillus et 21% pour les résineux).

C’est une filière stratégique pour notre région car elle couvre tout le processus de transformation, que ce soit de l’amont de la production, jusqu’à la seconde transformation.

Au total, ce sont près de 55 500 emplois, représentant plus de 12 % des effectifs de la filière bois en France qui sont répartis au sein de 9 870 entreprises (2e rang au niveau national). Leur chiffre d’affaires atteint les 11 milliards d’euros par an.

Confrontée à l’une des pires crise de ces dernières années, le scolyte met la filière a rude épreuve.

Consciente des difficultés rencontrées par les acteurs de la filière bois, la Région Grand Est a décidé d’accorder une aide remboursable. Cela aura pour effet direct de soutenir financièrement les entreprises, de ne pas affecter leur trésorerie et leur permettant ainsi d’avoir une visibilité et traverser cette zone de turbulence que connait actuellement la filière bois.

RENOVATION DE L’HABITAT DANS LE PAYS DE LA DEODATIE

1er budget des français, le logement occupe une place centrale. Les mouvements sociaux de ces derniers mois montrent une volonté forte d’améliorer les conditions d’accès à un logement de qualité. Selon la Fondation Abbé-Pierre, en 2017, 4 millions de personnes sont considérées comme mal-logées et 12 millions de personnes touchées de près ou de loin par la crise du logement. Le logement est une problématique du quotidien pour les français.

A l’heure où les énergies fossiles commencent à se raréfier et le cout de l’électricité ne cesse d’augmenter, la question de l’amélioration de l’efficacité énergétique des logements devient de plus en plus préoccupante.

Cela nous oblige à agir et à ce saisir de cette question essentielle pour nos concitoyens.
La Région Grand Est s’engage pleinement dans la transition écologique en se fixant des objectifs ambitieux ! C’est pourquoi, elle soutient les initiatives locales visant à promouvoir et accompagner nos concitoyens dans des programmes de rénovation de l’habitat, comme c’est le cas ici dans le pays de la Déodatie.

En soutenant le pays de la Déodatie, la Région donne les moyens d’agir pour améliorer la qualité de vie de chacune et chacun d’entre nous en rénovant et modernisant l’habitat, ainsi que mettre un terme à la précarité énergétique qui touche les plus fragiles.