CFA : vers de nouvelles perspectives d’avenir

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, Bernard Stalter, Président de la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat Grand Est, Valérie Debord, Vice-Présidente de la Région Grand Est en charge de l’emploi, ont rencontré, ce vendredi 10 mai au Siège de la Région Grand Est à Strasbourg, les directeurs des CFA de l’artisanat du Grand Est. Cette rencontre-débat s’inscrit dans le cadre des différentes réformes en cours, initiées par l’Etat, dont certaines répercussions importantes toucheront les centres de formation des apprentis.

Une nouvelle rencontre avec l’ensemble des CFA du Grand Est sera organisée le 22 mai 2019 à 10 heures, à Metz, en présence de Valérie Debord.

Appliquée dès janvier 2020, la loi pour la « liberté de choisir son avenir professionnel » va redessiner le contour des compétences attribuées aux régions au bénéfice des branches professionnelles. A ce titre, Jean Rottner et Bernard Stalter ont souhaité aller à la rencontre des directeurs des établissements du Grand Est afin d’aborder avec eux les nouveaux enjeux à venir et recueillir leurs préoccupations. Bien que l’ensemble des dispositions de la loi ne soient pas encore établies, la Région a la volonté de perpétuer les efforts menés jusqu’alors avec la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat et continuera à soutenir les formations identifiées comme prioritaires pour les territoires (formations rares et métiers d’art ou encore formations transfrontalières).

« Ce nouveau champ d’intervention n’entrave en rien l’engagement de la Région pour l’apprentissage et les métiers de l’artisanat. Aujourd’hui, il nous appartient de tracer ensemble l’avenir de cette filière d’exception. Nous devons, à présent, avec le réseau régional des Chambres de Métiers et de l’Artisanat et les CFA, déterminer les futures bases de notre collaboration et continuer à construire une politique solide qui favorise l’apprentissage et l’accès à l’emploi sur notre territoire. », s’est exprimé Jean Rottner.  

Ces premiers échanges s’ouvrent sur un calendrier de rencontres qui permettra de poursuivre la réflexion de manière collégiale : « Nous avons besoin de travailler ensemble, d’avancer ensemble. Ces réformes amènent des changements qui vont nous permettre d’écrire une nouvelle page pour l’apprentissage de notre Région », explique Bernard Stalter.

En effet, les discussions ont permis de mettre en exergue des volontés et actions communes telles que la mise en œuvre du e-CFA dont la 1ère expérimentation sera réalisée au sein du CFA d’Eschau, la valorisation des savoir-faire régionaux dans la restauration de l’œuvre de Notre-Dame, la création de visites de l’artisanat permettant de découvrir in situ certains métiers, etc.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s