Remiremont – Le 35ème anniversaire de l’ ARES

A l’occasion de son 35ème anniversaire, ARES a réuni ce mercredi 5 juin 2019, à Remiremont, partenaires et acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) et de l’Insertion par l’Activité Economique (IAE) autour de thématiques et ateliers collaboratifs.

ARES Association Intermédiaire s’est créée en Association en mai 1984 à Remiremont qui sera le siège social. Elle est régie par la Loi du 1er juillet 1901. Son but est de lutter contre l’exclusion des personnes en difficulté non pas en les assistant financièrement, mais en leur fournissant progressivement des heures de travail rémunérées. La loi Seguin en 1987 vient donner une existence légale aux associations intermédiaires. ARES développe son activité et son territoire en 1989 en ouvrant une agence à Saint-Dié-des-Vosges puis en 1990 à Gérardmer, et enfin en 2019 à Epinal, Remiremont est le siège social.

Les valeurs d’ARES sont : l’humain au cœur de notre combat, l’accompagnement au cœur de nos actions, le respect au cœur de nos intentions et le professionnalisme au cœur de nos ambitions. C’est autour de ces valeurs qu’ARES a organisé un événement, à Remiremont, le 5 juin dernier nommé l’Echo’laboration. Echo, parce que nous devons écouter notre territoire et en appréhender les besoins, collaboration, parce que nous devons coconstruire à partir des besoins de ce territoire des réponses adaptées. Nous lui avons donné pour sous-titre le laboratoire collaboratif d’ARES, car nous souhaitions à travers cet événement, faire émerger des actions concrètes rapidement mobilisables.

Cet événement avait pour objectif de réfléchir ensemble sur plusieurs problématiques liées à l’ESS et à l’IAE. La journée a débuté avec l’Assemblée Générale annuelle suivie de tables rondes sur les problématiques liées au recrutement et à l’impact social des Structures d’Insertion par l’Activité Economique (SIAE) et s’est terminée par des ateliers collaboratifs. L’après-midi consacrée aux ateliers a permis d’établir une feuille de route d’actions à entreprendre, avec leurs échéances et mise en œuvre. Cette journée a réuni environ 70 personnes : partenaires, services de l’Etat, collectivités locales, élus, représentants des services publics, SIAE, réseaux de l’IAE, et quelques représentants d’entreprises, ayant acceptés d’enrichir, par leur diversité de compétences et d’expériences, la réflexion sur les thèmes que nous avons proposés. Etaient présents notamment Stéphane VIRY, Député de la 1ère circonscription des Vosges, François VANNSON, Président du Conseil Départemental des Vosges, Alain ROUSSEL, Vice-Président du Conseil Départemental des Vosges et Délégué au développement social, à l’insertion et au logement, Jean HINGRAY, Maire de Remiremont ainsi que Christophe CEVASCO, Délégué National de l’Union Nationale des Associations Intermédiaires (UNAI). Nous avons également eu le plaisir d’accueillir plusieurs maitres de conférences
et doctorants du Réseau ESS de recherche et de formation dans le Grand Est (RESSOR-GE).

Les enjeux sont nombreux, et nous avons été satisfaits de constater un réel intérêt des personnes présentes qui ont décidé de nous aider dans notre mission de lutte contre le chômage et la pauvreté et de mobilisation pour l’inclusion sociale et professionnelle. L’accompagnement de tous vers l’emploi est aujourd’hui l’un des piliers de l’action du
Gouvernement, c’est pourquoi nous avons une ferme volonté de travailler en mode collaboratif et de mettre en œuvre des actions concrètes. L’objectif de cette journée a été atteint grâce à l’implication des participants, la richesse des débats dans le respect des uns et des autres, la richesse des réflexions et enfin par l’engagement effectif lors de la
phase finale de manifestation d’intérêt.

Cette journée marquera le début de plusieurs rendez-vous dans l’année, sur le territoire de l’association. A l’automne, ARES mènera des actions sur son territoire à destination des demandeurs d’emploi, des entreprises et des utilisateurs. Nous sommes en réflexion pour construire ce que l’on pourrait appeler une écho ’Itinérance, une déambulation sur notre territoire qui pourrait avoir différentes formes : petits déjeuneurs de présentation d’ARES aux entreprises , ateliers de fabrication de produits éco à destination des demandeurs d’emplois, particuliers dont l’objectif serait à la fois écologique et source d’économies budgétaires, des visites d’entreprises qui recrutent, avec nos salariés sélectionnés en fonction de leur projet professionnel etc…