Saint-Nabord – Elles s’accommodent de toutes les saisons…

Elles avaient fait sensation en marge de l’été dernier ces chenilles, coccinelles et abeilles géantes avec leur garniture de verdure et leur carapace fleurie. Nées de l’imagination fertile des personnels des espaces verts, elles célèbrent cette fois les fêtes de fin d’année en endossant un manteau de lumière.

La chenille mangeant une feuille

Belle idée lumineuse (et le mot est approprié à sa juste valeur), de la part des personnels techniques communaux en charge de mettre en place les décors de fin d’année dans les différents quartiers. Des décors en partie remodelés afin de créer de la nouveauté et dont les (géantes) petites bêtes font partie, tout en ayant gardé la place qu’elles occupaient durant la saison estivale.

Maya l'abeille

Un changement de parure astucieux et pleinement réussi !

D.P.