De gros moyens engagés au Québec pour retrouver les cinq motoneigistes disparus

Ce jeudi, les recherches se poursuivent pour tenter de localiser les cinq motoneigistes, trois Vosgiens et deux Alsaciens, disparus. La Sûreté du Québec continue son travail sur le terrain avec une trentaine de policiers sur place.

Des plongeurs, des motoneigistes, des sauveteurs dont certains spécialisés en sauvetage sur glace, un pilote de drone, des enquêteurs et des patrouilleurs sont mobilisés dans le secteur de l’île Beemer pour poursuivre les recherches.

Des propulseurs sous-marins qui optimisent le temps de recherche sous l’eau et la superficie couverte sont utilisés par les spécialistes de la Sûreté du Québec, pour retrouver les cinq motoneigistes.

Un sonar latéral qui fournit des images de fonds et permet de distinguer des formes s’apparentant à des objets ou des personnes pour guider leurs recherches fait aussi partie des outils technologiques utilisés par la Sûreté.

Des hélicoptères utilisés par la Sûreté du Québec et les Forces Canada survoleront le secteur.