Municipales 2020 – Secteur de Remiremont : une seule liste dans plus de 20 communes !

Cette année, les élections municipales vont générer une situation inédite dans le pays de Remiremont. Seulement une liste sera en Iice dans plus de vingt communes à commencer par le bourg-centre.

A elle seule, la situation de Remiremont en dit plus qu’un long discours. Une seule liste sera en compétition, celle du maire Jean Hingray. Une première dans le bourg-centre qui avait pourtant motivé trois listes à se présenter lors des dernières élections de 2014 comme à l’occasion des élections anticipées qui ont suivi en 2016.

Aucun des candidats de 2014 ne repart au combat, Jean-Paul Didier a tourné la page après ses deux échecs de 2014 et 2016, Bernard Godfroy, l’heureux élu de l’époque, a démissionné en 2016 et Hugues Laine, le seul des trois qui soit finalement allé au bout du mandat, a choisi de se retirer.

Pour la première fois, les Romarimontains n’auront pas le choix entre candidats.  Pour la première fois, Remiremont n’aura pas le droit à l’ancestral duel gauche-droite et pour la première fois, le nom du futur maire est déjà connu.

Une seule liste dans douze communes de plus de 1.000 habitants.

Si l’exemple vient toujours d’en haut, il fait école dans les vallées. Pas moins de douze communes de plus de 1.000 habitants ont suscité, elles aussi, l’appétit d’une seule liste.

Dans la vallée de la Moselle, à Fresse-sur-Moselle avec Dominique Peduzzi (maire sortant), à Le Thillot avec Michel Mourot (maire sortant), à Le Ménil avec Jean-François Viry (maire sortant), à Ramonchamp avec André Demange (adjoint sortant).

Dans la vallée de la Moselotte à Cornimont avec Marie-Jo Clément (maire sortant), à Saulxures-sur-Moselotte avec Hervé Vaxelaire (conseiller municipal sortant), à Vagney avec Didier Houot (maire sortant) et à Le Syndicat avec Pascal Claude (conseiller sortant).

Dans la périphérie de Remiremont, Dommartin-lès-Remiremont, avec Catherine Louis (maire sortant), Eloyes avec avec André Jacquemin (maire sortant) et Raon-aux-Bois avec Christian Vitu (nouveau venu), ne sont pas en reste.

Dans ces douze communes de plus de 1.000 habitants, tous les candidats sont donc assurés d’être élus ! Huit maires sortants seront donc réélus.

Six duels et une triangulaire.

Heureusement, il va nous rester quelques bons duels à Bussang, Saint-Maurice-sur-Moselle, Rupt-sur-Moselle, La Bresse, Le Tholy, Le Val-d’Ajol, Plombières-les-Bains et Saint-Etienne-lès-Remiremont. Huit, seulement, serait-on tenté d’écrire.

Et même une triangulaire à Saint-Nabord. Où pas moins de 81 candidats se présenteront aux suffrages des Navoiriauds.

Même constat dans les communes de moins de 1.000 habitants.

Dans les communes de moins de 1.000 habitants, il y aura également une seule liste à :

Vallée de la Moselle : Ferdrupt avec Etienne Colin.

Vallée de la Moselotte et affluents : Basse-sur-le-Rupt avec Nadine Perrin, Cleurie avec Patrick Lagarde, Gerbamont avec Régis Vaxelaire, Rochesson avec Jeannine Bastien, Thiéfosse avec Stanislas Humbert et Ventron avec Brigitte Vanson.

Secteur de Remiremont : Bellefontaine avec Philippe Claudon, Girmont-Val-d’Ajol avec Patrick Vincent. C’est l’inconnue à Vecoux où Martial Mange ne se représente pas.

Finalement, seulement deux duels sont annoncés, à La Forge et à Sapois. Et pas n’importe lequel : entre le maire et son actuel premier adjoint de la commune sapoisienne !

David Jeangeorges.