« Les soignants se sont mobilisés bien avant l’arrivée du Coronavirus » selon la CFTC

Nous publions ci-dessous le communiqué de la CFTC.

Aujourd’hui, beaucoup d’informations circulent sur Internet via les réseaux sociaux.

De vraies informations dont les sources sont facilement vérifiables, d’autres malheureusement qui ne sont que des intox et qui n’ont qu’un but faire peur au monde.

Dans ces commentaires, il nous arrive de lire des choses absurdes et totalement inadmissibles et qui méritent un droit de réponse.

Dans les EHPAD comme dans les Centres Hospitaliers, les soignants se sont mobilisés bien avant l’arrivée du Coronavirus Covid – 19 dans notre pays, mobilisés pour tous les usagers, nos aînés, les résidents, les patients mais aussi pour nos collègues.

Ce qui entraîne des heures supplémentaires, une réorganisation du travail pour que tous ne se sentent pas délaissés.

Les professionnels de santé prennent toutes les précautions nécessaires afin d’éviter une éventuelle contamination et / ou d’éviter une propagation de cette épidémie. (Lavage des mains, port de masques, port de gants, désinfection de toutes les surfaces etc.…).

Concernant les EHPAD, le personnel soignant tient à rassurer les familles et leurs proches, qu’il continuera de s’investir auprès des ainés et continuera de les accompagner dans leur vie quotidienne. Tous les résidents continueront d’avoir une prise en charge rigoureuse, soins, repas, toilettes. Tout le monde continuera de bénéficier de repas, d’une aide aux repas, de bénéficier d’une toilette, d’une aide à la toilette, d’être habillé, d’avoir une aide pour s’habiller et continueront de bénéficier d’activités journalières internes.

Le personnel continuera de faire de son mieux pour que l’absence des proches des résidents ne soit pas top difficile pour eux.

Les propos et les mesures annoncées par Monsieur Le Président De La République sont appliqués partout sur notre territoire.

Une leçon sera à retenir de cette crise sanitaire :

Nous avons aujourd’hui la preuve que nous ne pouvons faire des économies sur la Santé.

Nous avons aujourd’hui la preuve que réduire le nombre de lits dans les établissements hospitaliers, réduire les coûts liés au matériel dont les professionnels de santé ont besoin ainsi que le nombre de soignants est dangereux.

Voilà plus de 10 ans qu’une politique visant à réduire le nombre des personnels hospitaliers est menée, malgré toutes les sonnettes d’alarmes tirées, les demandes d’ouvertures de lits supplémentaires, les demandes de personnel supplémentaires, le burn-out des professionnels.

Cette stratégie politique est une grave erreur, elle est dangereuse et aujourd’hui son résultat est catastrophique.

Longtemps les professionnels de santé ont été ignorés dans toutes les mesures de lois visant la santé. (Retraites, ratios de personnels, dégel du point d’indice, etc.…)

Après avoir été longtemps mis de coté, nous considérant comme des pleurnichards sur nos conditions de travail, nous avoir ignorés et aujourd’hui nous demander de nous sacrifier, de nous en demander encore plus et de nous considérer comme des héros.

Nous espérons que les pouvoirs publics en tirerons toutes les conséquences et se rendront enfin à l’évidence que l’hôpital public n’a pas pour vocation de gagner de l’argent et qu’il faille une crise sanitaire mondiale pour se rendre compte que notre petit personnel de santé livre aujourd’hui sa plus grande bataille.

Oui Monsieur Le Président Vous pouvez compter sur nous !

Mais l’inverse reste à prouver.

Monsieur DUARTE FERNANDES Marc-Anthony

Président de la Section CFTC du Centre Hospitalier de Remiremont

Vice-Président Du Syndicat CFTC Santé-Sociaux Des Vosges.