Saint-Étienne-lès-Remiremont – L’horticulture des Bruyères est ouverte

Si le préfet des Vosges a autorisé les achats de première nécessité, avec ces beaux jours, chacun peut être tenté de s’occuper du jardin. Semences et replants sont aussi de première nécessité.

C’est ce que propose l’horticulteur des Bruyères, route de Bussang, à Saint-Étienne-lès-Remiremont. Ils sont deux associés et c’est Sylvia Laurent qui nous accueille dans les serres où elle nous explique qu’avec le COVID-19, c’est compliqué. Mais les clients les soutiennent, ils les appellent très souvent et n’hésitent pas à venir. Sur le site Internet, la mise en place d’un drive va voir le jour dans quelques temps.

« En attendant nous disposons d’un sens de circulation qui évite que les clients soient en contact. Si le préfet autorise l’ouverture pour les achats de première nécessité, les fleurs ne le sont pas mais comme les supermarchés le font, une concurrence qui est déloyale, nous le faisons aussi. Mais il est bien trop tôt même si ces derniers jours, il fait beau. Il faut recouvrir même les salades, car la nuit et le matin il ne fait pas très chaud » souligne Sylvia qui garde le moral et espère que toutes les marchandises commandées et plantées depuis janvier/février ne partiront pas à la poubelle malgré la crise sanitaire. Elle espère comme tout le monde, atteindre la fin du tunnel de cette épidémie.