Remiremont – Les mauvaises herbes n’attendent pas la fin du confinement

Un sérieux lifting s’impose pour effacer les rides de la Belle des Vosges. Standing oblige.

Une bonne partie des rues de la ville subit l’envahissement des mauvaises herbes.

Il faudrait un Attila pour que ça ne repousse plus.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.