Confinement – La consommation de viande bovine augmente de 18 % mais les éleveurs sont toujours moins payés

La consommation de viande bovine a augmenté de 18 % durant le confinement. Sans doute parce que les Français ont plus de temps pour cuisiner.

Les prix ont aussi augmenté pour les consommateurs alors que les prix payés aux éleveurs continuent de baisser. Sur une douzaine d’euros, prix d’un kilo de viande hachée, 25 à 30 % seulement reviennent à l’éleveur, qui nourrit et s’occupe de ses animaux durant plusieurs années.

Un appel a été lancé par la Fédération nationale bovine, les Jeunes Agriculteurs et la Confédération paysanne : ils invitent les éleveurs à ne plus vendre leurs animaux tant que les grands surfaces et abatteurs ne leur proposeront pas un prix correct.