Saulxures-sur-Moselotte – Le nouveau propriétaire de l’usine de la Médelle n’a pas versé les salaires d’avril

Après Fibers, après Carora Fibres, une troisième entreprise vient de reprendre l’ancienne usine de la Médelle, en l’espace de moins de cinq ans.

Placée en redressement judiciaire le 22 janvier 2019, Carora Fibres a cessé ses activités fin mars 2020. Dans la foulée, un industriel, installé au Yémen, a racheté l’affaire dont il a pris possession le 1er avril 2020.

Carora Fibres est ainsi devenue Inrest Fibers. Celle-ci doit poursuivre la production de fibres pour approvisionner les oreillers, couettes, etc.

« Cet industriel a conservé l’ensemble des 31 employés et il s’est engagé, devant le tribunal de commerce d’Epinal, à injecter un million d’euros pour les salaires et faire tourner la société » explique Myriam Bégin, la déléguée du personnel.

Seulement voilà, à ce jour du 15 mai 2020, les salaires d’avril 2020 n’ont toujours pas été versés. Du coup, les employés, placés en chômage partiel depuis mi-mars 2020, ont décidé de ne pas reprendre le travail.

« Le responsable du site ne peut pas verser les salaires car il n’y aurait rien sur le compte » précise Myriam Bégin. Selon elle, « notre nouveau propriétaire pense que comme au Maroc, c’est l’Etat qui paye les salaires, dans le cadre du chômage partiel alors qu’en France, l’employeur verse d’abord les salaires avant d’être remboursé par l’Etat ».

Toujours est qu’il que Myriam Bégin a décidé de saisir le Procureur de la République d’Epinal, pour l’informer « que notre nouveau patron ne tient pas ses engagements ».

D.J.

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.