Football – Privé de montée, l’Olympique-club de Bussang saisit le Comité National Olympique et Sportif

Alors que toutes les compétitions ont été stoppées le 13 mars 2020 par l’épidémie de Coronavirus, des clubs continuent, quatre mois plus tard, de se battre sur un autre terrain. Juridique, cette fois, pour obtenir une place qu’il estiment avoir méritée à tel ou tel niveau de la hiérarchie.

De l’autre côté du col de Bussang, le FC Mulhouse, qui a connu la Ligue 1 dans les années 80, vient de saisir le Comité National Olympique et Sportif (CNOSF) pour contester sa relégation administrative de Nationale 2, où il s’était maintenu, en Nationale 3.

Le recours au CNOSF n’est pas le seul apanage des clubs nationaux.

La preuve, au pied du col de Bussang, c’est le club local de l’Olympique Club de Bussang, au plus bas niveau de la hiérarchie, qui vient de saisir la conciliation de l’institution olympique.

Pensionnaires de Départementale 4, les joueurs bussenets ont remporté leur championnat. Mais le 13 juin 2020, trois mois après l’arrêt de leur championnat, le District des Vosges de Football leur a interdit de monter en Départementale 3. Selon ce dernier, l’OCB n’alignait pas d’équipe de jeunes lors de ces deux dernières saisons ce qui est rédhibitoire pour prétendre monter.

Une version que conteste l’OCB. Suite à cette décision, il a saisi la ligue du Grand Est de Football : le 2 juillet 2020, la commission régionale d’appel a rejeté le recours des Vosgiens et confirmé de la décision du District des Vosges de Football.

Comme la procédure leur en laisse la possibilité, les dirigeants bussenets ont saisi le Comité National Olympique et Sportif le 6 juillet 2020. Celui-ci a décidé d’engager une conciliation d’urgence entre l’OCB et le District des Vosges de Football.  En effet, le temps presse car les championnat départementaux doivent reprendre le 6 septembre 2020.

Les footballeurs bussenets, ici en bleu, évolueront-ils en Départementale 3 ?