Vague de chaleur – Mobilisation territoriale en faveur des personnes vulnérables et des personnes âgées isolées

Les personnes âgées de plus de 65 ans sont les plus à risque de forme grave de COVID-19 et sont particulièrement vulnérables en cas de vague de chaleur.

Compte tenu des fortes températures annoncées par Météo France, le département des Vosges sera placé en niveau 3 d’alerte canicule (vigilance météorologique orange) ce jour à compter de 16h00. Cet épisode caniculaire devrait durer plusieurs jours.

La plupart des recommandations liées aux températures élevées continuent de s’appliquer dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 :

• boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif. Pas plus d’1,5 litres/jour pour les personnes les plus âgées ;
• se rafraîchir le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour ;
• manger en quantité suffisante et ne pas boire d’alcool ;
• éviter de sortir aux heures les plus chaudes et passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, musée…) ;
• éviter les efforts physiques ;
• maintenir son logement frais (fermez fenêtres et volets durant la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
• donner régulièrement de ses nouvelles à ses proches et, dès que nécessaire, oser demander de l’aide ;
• prendre des nouvelles des personnes fragiles de son entourage, proposer de l’aide si besoin
• consulter régulièrement le site de Météo-France pour s’informer et suivre les recommandations des autorités locales (préfecture ou Agence régionale de santé) ;
• pour les personnes atteintes de maladies chroniques ou suivant un traitement médicamenteux régulier, il est nécessaire de demander conseil à son médecin traitant ou à son pharmacien.

Il convient toutefois d’adapter les habitudes en matière de rafraîchissement des espaces intérieurs, notamment en collectivité.

Ainsi, le ventilateur ne peut plus être utilisé en collectivité, dans les milieux clos où se trouvent plusieurs personnes. Il peut en revanche être utilisé dans le milieu familial en l’absence de personnes malades ou pour une personne seule en l’arrêtant en présence de visiteurs. Les masques ne doivent pas être humidifiés car leur efficacité ne serait plus assurée.

Dans tous les cas, le respect des gestes barrières contre la COVID-19, notamment la distance physique minimale et le port du masque lorsque celle-ci n’est pas possible, doit perdurer.

Il est primordial, dans le double contexte actuel de circulation active du virus et vague de chaleur, de porter une attention toute particulière aux personnes vulnérables notamment les personnes âgées, handicapées ou isolées.

Les collectivités territoriales, les centres communaux d’actions sociales, les associations, les personnels aidants et soignants, les familles doivent tous êtres mobilisés pour veiller sur ces personnes fragiles en leur rappelant par exemple les gestes barrières, les bons conseils liés aux fortes chaleurs.

Des contacts réguliers avec ces personnes sont donc indispensables pour pouvoir diagnostiquer un coup de chaud ou une contamination et déclencher, en cas de besoin, la chaîne de soins. Il est important, en cas de doute, qu’une réponse médicale adaptée soit apportée en faisant appel tout d’abord à un médecin traitant ou en composant le 15 ou le 112 en cas de symptôme plus graves.

Il est important de rappeler l’existence du numéro national d’information sur la COVID-19 (0 800 130 000). En cas de situation de fragilité ou de détresse, les personnes seront ré-orientées vers d’autres plateformes nationale d’entraide et/ou de soutien psychologique.

La plateforme téléphonique d’information « canicule » est également activée depuis ce jour. Accessible au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France de 9h à 19h), cette plateforme permet d’obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage.

Tous les outils de communication liés à la COVID-19 et à la canicule sont disponibles et téléchargeables sur le site internet du ministère des solidarités et de la santé pour faciliter leur diffusion : – https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule.

Dans le contexte sanitaire actuel, la solidarité et la mobilisation de chacune et chacun est indispensable pour apporter un soutien aux personnes les plus vulnérables dans leur vie quotidienne et pour rompre parfois leur isolement.

Prenons des nouvelles de nos aînés, incitons-les à s’inscrire sur les registres communaux et, lors des visites, respectons scrupuleusement le lavage des mains, les distances de sécurité et le port du masque.